Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de Jean-François Helleux
  • Le blog de Jean-François Helleux
  • : Ce blog est destiné à toutes les personnes qui souhaiteront avoir de mes nouvelles ou tout simplement me lire. Lecture, écriture, histoire ...
  • Contact

Profil

  • Jean- François Helleux

Nombre de visiteurs

Recherche

Il y a actuellement    personnes connectées à Over-Blog dont    sur ce blog

Catégories

24 janvier 2014 5 24 /01 /janvier /2014 19:06
Repost 0
Jean- François Helleux
commenter cet article
22 janvier 2014 3 22 /01 /janvier /2014 10:13

Nous entendons souvent autour de nous des gens qui désespèrent dans un monde qu’ils imaginent hostile et cruel, rempli de profiteurs aux dépends d’un système social qu’ils disent dépassé. Mais désespérer, c’est avant tout reconnaître ses propres limites, y compris à faire en sorte que les choses changent. Désespérer, c’est accepter les injustices et les inégalités sans les combattre.

L’abbé Pierre, il y a tout juste 60 ans en février prochain, « par son appel » aux amis a fait naître un espoir dans le cœur de milliers d’hommes et de femmes, pas seulement ceux qui souffraient de froid et de faim, mais dans celui de ceux, dont nous faisons partie, qui croient, comme le dirait Sénèque que, « C’est quand on n’a plus d’espoir qu’il ne faut désespérer de rien ».

En fait, la volonté de faire que le monde change ne peut rien sans que l’espoir l’anime. Alain disait dans ses « Propos sur le bonheur » « Je crois que […] on ne donne aux gens que l’espoir que l’on a »

Alors, je souhaite à chacun d’entre vous cet « espoir » qui change le monde….en plus, bien sûr de la santé et d’une prospérité collective. Un grand merci à chacun pour son engagement dans l’année qui vient.

Repost 0
Jean- François Helleux
commenter cet article
18 janvier 2014 6 18 /01 /janvier /2014 18:56
OSONS !
Repost 0
Jean- François Helleux
commenter cet article
16 janvier 2014 4 16 /01 /janvier /2014 12:43

Jeudi, Jean-Marc Ayrault s'est dit défavorable à la fusion entre la Bretagne et les Pays de la Loire.

Jean-Marc Ayrault se dit clairement favorable au redécoupage régional annoncé mardi par François Hollande dans sa conférence de presse.

En revanche, le Premier ministre a dit « non » ce jeudi matin, sur les ondes de France Inter, à la fusion entre la Bretagne et les Pays-de-la-Loire, dont la capitale, Nantes, est le fief historique du chef du gouvernement, maire de la ville de 1989 jusqu’à sa prise de fonction à Matignon en 2012.

« Ce n'est pas le bon débat. La question, il faut se la poser autrement. La question c'est: Est-ce que vingt-deux régions, c'est trop ? Ou est-ce qu'on peut regrouper certaines régions ? » s'est demandé Jean-Marc Ayrault. « Il ne faut pas prendre des bouts de régions pour les mettre avec une autre. C'est une question sérieuse. Ce chantier, il faut l'engager » a-t-il poursuivi.

Repost 0
Jean- François Helleux
commenter cet article
15 janvier 2014 3 15 /01 /janvier /2014 23:22
Nord-Ouest : 4 régions : chiche !
Repost 0
Jean- François Helleux
commenter cet article
13 janvier 2014 1 13 /01 /janvier /2014 12:44
Aldous Huxley 1939
Repost 0
Jean- François Helleux
commenter cet article
12 janvier 2014 7 12 /01 /janvier /2014 15:07
Anne de Bretagne et la fabrique Henriot de Quimper

Jean-Pierre Le Goff auprès de la statue d'Anne de Bretagne par Jean Fréour.

Présent au lancement du timbre Anne de Bretagne au Château des Ducs de Bretagne à Nantes, Jean-Pierre Le Goff, dirigeant de la fabrique Henriot de Quimper nous a confirmé sa décision de produire avant l'été une reproduction en faïence de la statue d'Anne de Bretagne réalisée par Jean Fréour et se trouvant en face de l'entrée du château. Il y aura sans doute deux versions, l'une pour collectionneur d'une hauteur de 70 ou 90 cm et l'autre pour le grand public de 35 à 40 cm.

Repost 0
Jean- François Helleux
commenter cet article
10 janvier 2014 5 10 /01 /janvier /2014 22:06

Un châtelain du pays de Fougères a légué à la Ville les archives familiales, dont le plus vieux document date de 1253 alors que d’autres sont signés par Louis XIV et qu’on y trouve même une bulle papale.

L’histoire Le trésor était délaissé au grenier, dans une grande caisse en bois et plusieurs malles. À l’intérieur, 11 000 archives. Le plus vieux des documents date de 1253. Car leur propriétaire, Lionel de La Haye Saint-Hilaire, est le descendant d’une longue lignée. L’homme de 92 ans habite dans le château familial, à Saint-Hilaire-des-Landes, près de Fougères (Ille-et-Vilaine). « Ma famille vit sur ces terres depuis neuf cents ans, sans interruption. Ce doit être unique en France, ou presque », assure le vieil homme encore vif d’esprit.

Voilà six ans, Lionel de La Haye Saint-Hilaire est confronté à la mort de son fils. Sa succession est alors en question. Celle des archives familiales, surtout. « J’étais très tracassé. Je ne voulais pas qu’elles fassent l’objet d’un partage après mon départ, se souvient-il. Nos archives se doivent d’être rassemblées. J’aurais été très triste qu’elles se dispersent chez divers brocanteurs. J’ai voulu les sauver, non pas pour leur valeur pécuniaire mais pour leur valeur historique. On n’a pas le droit de dilapider l’histoire d’une famille. » « D’une très grande richesse » Les années passent. Cette volonté reste.

En septembre dernier, décision est prise. Les documents entreposés dans le grenier du château seront légués aux archives municipales de Fougères. « C’est un fonds d’une très grande richesse », s’enthousiasme Louis Feuvrier, le maire. « Vous avez là l’histoire d’une partie de ma famille mais aussi du territoire. Car cinq de mes aïeux ont été gouverneurs de Fougères », renchérit le châtelain.

Dans les malles ont été dénichés des documents juridiques, des correspondances… Tous parfaitement conservés, protégés de l’humidité, à l’abri de la lumière et des rongeurs. Un petit miracle. Des actes historiques, signés pour certains par Louis XIV, Louis XVI ou encore Colbert. Déjà, des historiens ont commencé à éplucher le trésor. Et des petites histoires de la ville surgissent. Comme cette remontrance, faite par les Fougerais au duc de Mercœur, alors gouverneur de Bretagne. Objet de leur grief, des troupes stationnées en ville et au château, dont le comportement excède la population. Une bulle papale Plus unique encore, une bulle du pape Clément X, de 1689. Elle relève de ses vœux Pierre François de la Haye. Et lui permet de succéder à son cousin, mort sans descendance, et ainsi d’assurer la lignée de la famille. « Je connaissais le contenu de ces malles, assure Lionel de La Haye Saint-Hilaire.

Au fil d’une discussion, j’aurais pu m’en souvenir. Mais ce travail d’archive tire de l’ombre et de l’oubli toute l’histoire de ma famille. » Et la tâche des historiens ne fait que commencer.

Ouest France mars 2013

L’histoire et l’intérêt du fonds de la Haye Saint-Hilaire

Dans le cadre de l’exposition visible jusqu’en avril aux archives municipales, Marcel Hodebert présente l’histoire du fonds de la famille de la Haye Saint-Hilaire et l’intérêt de ces archives privées versées au domaine public en 2013.

Ouest France 10 janvier 2014

Repost 0
Jean- François Helleux
commenter cet article
8 janvier 2014 3 08 /01 /janvier /2014 09:34
L'art de faire un discours
Repost 0
Jean- François Helleux
commenter cet article
6 janvier 2014 1 06 /01 /janvier /2014 10:24

8 Janvier (15H00) : lancement à Rennes par le Comité Anne de Bretagne de l’année "ANNE de BRETAGNE" sous forme d’une conférence de presse qui aura lieu au restaurant-crêperie "La Motte Piquet" située en face de la cathédrale près du lieu symbolique des Portes Mordelaises (par laquelle Anne de Bretagne a fait son entrée à Rennes avant son couronnement à la cathédrale de Rennes). Après la conférence de Presse une séance photo aura lieu devant les Portes Mordelaises avec les membres présents du Comité Anne de Bretagne

Repost 0
Jean- François Helleux
commenter cet article