Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de Jean-François Helleux
  • Le blog de Jean-François Helleux
  • : Ce blog est destiné à toutes les personnes qui souhaiteront avoir de mes nouvelles ou tout simplement me lire. Lecture, écriture, histoire ...
  • Contact

Profil

  • Jean- François Helleux

Nombre de visiteurs

Recherche

Il y a actuellement    personnes connectées à Over-Blog dont    sur ce blog

Catégories

7 septembre 2013 6 07 /09 /septembre /2013 17:22

VREIZH 2014 a été créé en prévision de la commémoration en 2014 du 500ème anniversaire de la mort en 1514 d'Anne de Bretagne (en breton : Anna Vreizh) dernière souveraine du Duché de Bretagne. Le Collectif réclame pour cette échéance de 2014, la ratification de la Charte européenne des langues minoritaires et la réunification de la Bretagne. Le Collectif ANNA VREIZH 2014 se veut ouvert à toute personne ou association qui voudrait s'associer à cette commémoration par des initiatives individuelles ou collectives en accord avec les objectifs du Collectif. Dans le but de faciliter les échanges entre tous les membres et associations du Collectif il est créé à cette fin le groupe ouvert FACEBOOK : ANNA VREIZH 2014

http://anna.vreizh2014.free.fr/

Repost 0
Jean- François Helleux
commenter cet article
7 septembre 2013 6 07 /09 /septembre /2013 11:37

Le photographe liffréen Gérard Fourel et le poète fougerais Marc Baron se sont associés pour la sortie d’un ouvrage de presque 200 pages, bien nommé Fougères l’ouvrière.

Textes et photos s’y mélangent et nous replongent dans les dernières heures des grandes usines de Fougères : la cristallerie, la laiterie Nazart et bien sûr l’industrie de la chaussure. Le projet a été porté par l’association la Sirène, qui milite pour la création d’un lieu de mémoire industrielle à Fougères, et les photos ont majoritairement été prises de la fin des années 1970 au milieu des années 1980.

« On voyait les usines fermer, et on s’est dit qu’il y avait urgence à dresser le portrait des ouvriers », se souvient Gérard Fourel.

La préface d’Eric Chopin, journaliste à Ouest-France, vient enrichir ce nécessaire témoignage sur le passé ouvrier de la troisième ville du département.

Tarif : 25 €. Soirée de présentation vendredi 13 septembre à 17 h 30, chapelle des Urbanistes à Fougères.

Ouest-France

Un livre pour rendre hommage à « Fougères l’ouvrière »
Repost 0
Jean- François Helleux
commenter cet article
5 septembre 2013 4 05 /09 /septembre /2013 18:00

De 1984 à 2006, Jacques Faucheux a aussi été conseiller régional PS. Il avait co-fondé et présidé la Conférence des villes de Bretagne. Il a beaucoup œuvré pour le développement de la vie associative et culturelle à Fougères.

Jacques Faucheux, qui s’était ensuite installé en Savoie, avait souhaité que ses amis, les Fougerais et Fougeraises, puissent se souvenir des grands moments qui ont marqué sa vie et celle de la ville.

Sa famille et ses amis invitent donc toutes celles et ceux qui le souhaitent à participer à un hommage. Ce dernier se déroulera le samedi 14 septembre, à partir de 14 h 30, à l’espace Aumaillerie.

Ouest-France

Repost 0
Jean- François Helleux
commenter cet article
31 août 2013 6 31 /08 /août /2013 17:14

Louis Feuvrier, maire de Fougères, rend hommage à son prédécesseur, Jacques Faucheux, maire de Fougères de 1983 à 2007, décédé hier, jeudi.

« C’est avec une profonde tristesse que nous venons d’apprendre le décès de notre ami Jacques Faucheux, Maire de Fougères de 1983 à 2007 et Conseiller Régional de Bretagne de 1986 à 2004.

Jacques Faucheux était un homme profondément engagé au service de ses concitoyens, chaleureux, généreux et très proche des gens. Très apprécié de ceux qu’il côtoyait et reconnu pour son empathie, il prenait toujours le temps d’écouter, d’échanger et d’aller à la rencontre des habitants de Fougères. Il était très attentif à leurs réflexions, leurs observations et leurs suggestions, convaincu comme il le disait lui-même « qu’on ne construit qu’avec les autres, tous les autres ». Une pensée qui témoigne de sa volonté de s’ouvrir aux autres, de tirer parti de leur expérience et de leur intelligence.

Jacques Faucheux a initié et développé de nombreux partenariats, dans les domaines de l’économie, de la santé, de l’éducation, de l’action sociale, de la culture et du sport afin d’associer les différents acteurs de la Ville à la mise en œuvre des changements indispensables à son développement.

Homme de convictions et d’idéaux, il n’a eu de cesse de s’engager pour la justice sociale et la solidarité et de traduire concrètement ces valeurs dans les engagements et les actions quotidiennes de la Ville. Il a pris des initiatives majeures pour développer les pratiques éducatives et culturelles en faveur des jeunes et des adultes afin de favoriser leur épanouissement. Cette « bataille du savoir » a toujours été au cœur des ambitions qu’il exprimait pour la Ville.

Jacques Faucheux a mené et gagné de nombreux combats, pour l’Autoroute des Estuaires, pour le Centre Hospitalier, pour le maintien des services publics, afin de renforcer le rôle de pôle d’équilibre de Fougères, son attractivité et son rayonnement.

Au cours de ses quatre mandats, la Ville a profondément changé. De nombreux aménagements (en haute ville, et notamment sur la place Lariboisière, dans le quartier des Urbanistes avec le déplacement des logements de Fougères Habitat…) ont été effectués, de grands équipements économiques, culturels et sportifs (Forum de la Gare, théâtre, complexe de Paron…) ont été construits, rénovés ou réhabilités. Des bâtiments ont été transformés, comme l’ancienne usine Réhault devenue un grand pôle associatif – « les Ateliers » - et un lieu de l’histoire ouvrière.

Nombre de ces grands projets se sont réalisés grâce à sa volonté et à son dynamisme sans faille. Le redressement, puis le développement de Fougères, sont indissociables de son action. Jacques Faucheux a ainsi inscrit de belles et grandes empreintes dans notre ville et a fortement marqué l’histoire de Fougères.

Très attaché à la Ville et à ses habitants, il était fier de la confiance des Fougeraises et des Fougerais. Fort de ce soutien, il a su leur redonner espoir en leur avenir.

Jacques Faucheux était un grand humaniste, un passionné de Fougères, un homme qui a toujours voulu et su rassembler. Les Fougeraises et les Fougerais conserveront de lui de nombreux et bons souvenirs. Nous le regretterons tous.

En ces moments douloureux, toutes mes pensées vont à son épouse, à leurs enfants et petits-enfants, et à ses proches. Je les assure de toute mon amitié et de mon affection dans cette épreuve.

Une cérémonie d’hommage, dont la date et le lieu seront communiqués ultérieurement, sera organisée à Fougères. Toutes les personnes qui le souhaitent peuvent se joindre à cet hommage. »

Ouest-France

Maires de Fougères : l'hommage de Louis Feuvrier à Jacques Faucheux
Repost 0
Jean- François Helleux
commenter cet article
30 août 2013 5 30 /08 /août /2013 12:24

Dès l’annonce du décès de son prédécesseur dont il fut le premier adjoint, le maire de Fougères Louis Feuvrier lui a rendu un vibrant hommage :

“ C’est avec une profonde tristesse que nous venons d’apprendre le décès de notre ami Jacques Faucheux, Maire de Fougères de 1983 à 2007 et Conseiller Régional de Bretagne de 1986 à 2004.

Jacques Faucheux était un homme profondément engagé au service de ses concitoyens, chaleureux, généreux et très proche des gens. Très apprécié de ceux qu’il côtoyait et reconnu pour son empathie, il prenait toujours le temps d’écouter, d’échanger et d’aller à la rencontre des habitants de Fougères. Il était très attentif à leurs réflexions, leurs observations et leurs suggestions, convaincu comme il le disait lui-même « qu’on ne construit qu’avec les autres, tous les autres ». Une pensée qui témoigne de sa volonté de s’ouvrir aux autres, de tirer parti de leur expérience et de leur intelligence.

Jacques Faucheux a initié et développé de nombreux partenariats, dans les domaines de l’économie, de la santé, de l’éducation, de l’action sociale, de la culture et du sport afin d’associer les différents acteurs de la Ville à la mise en œuvre des changements indispensables à son développement.

Homme de convictions et d’idéaux, il n’a eu de cesse de s’engager pour la justice sociale et la solidarité et de traduire concrètement ces valeurs dans les engagements et les actions quotidiennes de la Ville. Il a pris des initiatives majeures pour développer les pratiques éducatives et culturelles en faveur des jeunes et des adultes afin de favoriser leur épanouissement. Cette « bataille du savoir » a toujours été au cœur des ambitions qu’il exprimait pour la Ville.

Jacques Faucheux a mené et gagné de nombreux combats, pour l’Autoroute des Estuaires, pour le Centre Hospitalier, pour le maintien des services publics, afin de renforcer le rôle de pôle d’équilibre de Fougères, son attractivité et son rayonnement.

Au cours de ses quatre mandats, la Ville a profondément changé. De nombreux aménagements (en haute ville, et notamment sur la place Lariboisière, dans le quartier des Urbanistes avec le déplacement des logements de Fougères Habitat, …) ont été effectués, de grands équipements économiques, culturels et sportifs (Forum de la Gare, théâtre, complexe de Paron…) ont été construits, rénovés ou réhabilités. Des bâtiments ont été transformés, comme l’ancienne usine Réhault devenue un grand pôle associatif – « les Ateliers » – et un lieu de l’histoire ouvrière.

Nombre de ces grands projets se sont réalisés grâce à sa volonté et à son dynamisme sans faille. Le redressement, puis le développement de Fougères, sont indissociables de son action. Jacques Faucheux a ainsi inscrit de belles et grandes empreintes dans notre ville et a fortement marqué l’histoire de Fougères.

Très attaché à la Ville et à ses habitants, il était fier de la confiance des Fougeraises et des Fougerais. Fort de ce soutien, il a su leur redonner espoir en leur avenir. Jacques Faucheux était un grand humaniste, un passionné de Fougères, un homme qui a toujours voulu et su rassembler. Les Fougeraises et les Fougerais conserveront de lui de nombreux et bons souvenirs. Nous le regretterons tous.

En ces moments douloureux, toutes mes pensées vont à son épouse, à leurs enfants et petits-enfants, et à ses proches. Je les assure de toute mon amitié et de mon affection dans cette épreuve.

Une cérémonie d’hommage, dont la date et le lieu seront communiqués ultérieurement, sera organisée à Fougères. Toutes les personnes qui le souhaitent peuvent se joindre à cet hommage. “

Chronique Républicaine

Jacques Faucheux, ancien maire de Fougères, est décédé
Repost 0
Jean- François Helleux
commenter cet article
27 août 2013 2 27 /08 /août /2013 17:03

Pour les amateurs de livres et de bonne cuisine, un site sympa que je vous conseille :

http://deslivresetdelices.fr/

Repost 0
Jean- François Helleux
commenter cet article
27 août 2013 2 27 /08 /août /2013 16:38
Repost 0
Jean- François Helleux
commenter cet article
27 août 2013 2 27 /08 /août /2013 10:03

La programmation de Gilles Servat, dimanche, pour le dernier concert d’été organisé par la Duchesse Anne, a ravi le public.

Environ 500 personnes se sont massées sur la place Pierre-Symon pour écouter l’artiste au répertoire connu et apprécié. Assis par terre, debout ou aux terrasses, les spectateurs ont repris les paroles, dès les premières chansons. Il a aussi chanté quelques titres de son prochain album.

À chacun de ses passages dans la ville, Gilles Servat rencontre le même succès, mérité tant par la qualité de sa voix que celle de ses textes où la Bretagne est souvent à l’honneur.

Ouest-France

Repost 0
Jean- François Helleux
commenter cet article
23 août 2013 5 23 /08 /août /2013 09:58

Philippe Strée, grand acteur de la vie associative fougeraise, s'est éteint ce mercredi à l’âge de 71 ans.

En 1976, c’est lui qui créée la communauté Emmaüs et en devient le président. Il le restera pendant près de 25 ans. « Et même après, il est toujours resté dans le conseil d’administration », affirme sœur Michelle, de la communauté de Rillé et qui fait partie d’Emmaüs. Avec la communauté, il a travaillé en collaboration avec de multiples associations, tels le comité d’aide aux chômeurs sans ressources, le comité d’aide aux réfugiés, le centre d’accueil pour sans-abri… « Il avait le sens de l’association, de la vie d’équipe », assure sœur Michelle.

Il avait aussi fondé l’association Adamah, qui vient en aide aux handicapés moteurs, à Tenkodogo, au Burkina Faso. « Il aimait les hommes. Il savait les voir, relativiser et trouver des solutions », le qualifie, pour sa part, Patrick La Huppe, président actuel d’Emmaüs. Philippe Strée faisait aussi partie de la maîtrise Saint-Léonard, en jouant du violoncelle. Il était également administrateur de Fougères habitat, dans la commission d’attribution des logements.

Ses obsèques seront célébrées ce vendredi 23 août, à 14 h 30, en l’église Saint-Léonard, à Fougères.

Ouest-France

Fougères. Philippe Strée est décédé
Repost 0
Jean- François Helleux
commenter cet article
21 août 2013 3 21 /08 /août /2013 12:01
Les planches de Deauville

Les planches de Deauville

Parasols

Parasols

Le port de Honfleur

Le port de Honfleur

Pont Audemer

Pont Audemer

Repost 0
Jean- François Helleux
commenter cet article