Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de Jean-François Helleux
  • Le blog de Jean-François Helleux
  • : Ce blog est destiné à toutes les personnes qui souhaiteront avoir de mes nouvelles ou tout simplement me lire. Lecture, écriture, histoire ...
  • Contact

Profil

  • Jean- François Helleux

Nombre de visiteurs

Recherche

Il y a actuellement    personnes connectées à Over-Blog dont    sur ce blog

Catégories

21 juin 2010 1 21 /06 /juin /2010 09:37

images-copie-5Après de nombreuses années à cirer leurs chaussures, les adolescents des années 50 accueillent joyeusement les chaussures Clarks Desert Boots, parmi les premières chaussures en peau retourné, couleur "poussière", donc demandant moins d'entretien.

 

Cette chaussure bon marché avait été inspiré par les chaussures que les officiers britanniques achetaient dans les bazars du Caire en Egypte.

 

Aujourd'hui, cette chaussure existe toujours, mais n'est plus accessible à la clientèle peu fortunée qui a fait sa renommée.

Repost 0
20 juin 2010 7 20 /06 /juin /2010 09:41

P1040112

 

" Anne, ma soeur Anne, ne vois-tu rien venir ? "- Et la soeur Anne lui répondait : - « Je ne vois rien que le soleil qui poudroie et l'herbe qui verdoie
Contes de ma Mère l'Oye, Barbe-Bleue

Citations de Charles Perrault

 

Merçi à Jean-Marc pour sa photo

Repost 0
Jean- François Helleux - dans Chat
commenter cet article
19 juin 2010 6 19 /06 /juin /2010 00:34

Des agents de collecte des ordures ménagères du Smictom du Sud-Est de l’Ille-et-Vilaine ont fait une curieuse découverte, ce matin, dans une benne d’ordures ménagères. Ils assuraient la collecte des containers entre Bourgon, en Mayenne, et Saint-M’Hervé. Arrivés à la déchetterie de Vitré, ils ont eu la surprise de découvrir un bébé cochon de quinze jours, abandonné parmi les détritus. L’animal a été immédiatement transporté au local de la société protectrice des animaux (SPA) de Vitré, où il a aussitôt été pris en charge. « Nous l’avons enroulé dans une couverture pour le réchauffer », explique Catherine Alamine, responsable de la SPA de Vitré. « Il a une petite gêne respiratoire, mais il va bien. Nous espérons qu’il s’en sortira ». L’animal a pris son premier biberon avant d’aller chez le vétérinaire pour recevoir les premiers soins. Le petit cochon vietnamien se remet lentement de son cruel abandon.

 

Sources : Maville.com

Repost 0
Jean- François Helleux - dans articles humeur
commenter cet article
19 juin 2010 6 19 /06 /juin /2010 00:26

Vitrolles, France - Jeudi 17 juin, la police et la municipalité de Vitrolles (ville située près de Marseille) sont intervenus afin de déloger un python qui errait dans les canalisations d'une résidence. L'animal s'était échappé du domicile de

son propriétaire quelques jours auparavant

 

.  

 

A Vitrolles, dans les Bouches-du-Rhône, un python vivant de 2,50 mètres a été capturé jeudi 17 juin 2010. Des policiers, les services techniques de la ville et des sapeurs-pompiers se sont mobilisés  pour déloger l'animal.L'intervention a pris plus de trois heures aux forces de police, aux agents d'assainissement et à la municipalité. Le reptile s'était échappé de l'appartement de son propriétaire quelques jours plus tôt et évoluait librement dans les canalisations de la résidence d'où il provenait. Errant dans les canalisations d'eaux usées, il était sujet d'inquiétude pour les voisins. Les autorités ont choisi de le déloger en obstruant les canalisations avec d'importantes quantités d'eau afin de forcer l'animal à sortir. Il devrait normalement être placé dans le vivarium du parc zoologique de La Barben.

 

Sources : Yahoo actualités

 

Repost 0
Jean- François Helleux - dans articles humeur
commenter cet article
17 juin 2010 4 17 /06 /juin /2010 09:55
Repost 0
Jean- François Helleux - dans articles humeur
commenter cet article
17 juin 2010 4 17 /06 /juin /2010 09:42

Michel, un chômeur en fin de droits, est parti de Reims mardi dernier (le 7 juin) pour un tour de France à vélo qui va durer deux mois. Il va distribuer des CV et des lettres de motivation aux entreprises qui seront sur son parcours.


Michel a une femme et une fille. Il n'a trouvé que cette solution pour retrouver du travail. La nuit, il dort dans une petite tente. Ou parfois chez l'habitant.


Michel a emmené 50 kilos de bagages ( dont 6 kilos de CV ) dans sa petite remorque.

Il était auparavant "agent logistique qualifié" et a travaillé dans des plateformes logistiques comme celle de Métro ou Leader Price. Son boulot: gestion des stocks de marchandises (manuelle et informatique), chargement et déchargement des camions, préparation des commandes, conduite du chariot élévateur (cariste), relations clients…

 

Voir la vidéo sur LePost .fr : http://www.lepost.fr/article/2010/06/15/2114870_il-fait-le-tour-de-france-a-velo-pour-trouver-du-boulot.html#xtor=AL-235

Repost 0
Jean- François Helleux - dans articles humeur
commenter cet article
16 juin 2010 3 16 /06 /juin /2010 14:48

 

8T1Les boîtes jaunes des Cachous Lajaunie sont encore disponibles aujourd'hui, mais elles restent souvent associées à des souvenirs d'enfants. Disponibles en 3 parfums au départ (réglisse, menthe et vanille), les Cachous Lajaunie ne sont désormais plus vendus qu'au parfum réglisse.

 

Le saviez-vous ? Depuis sa création en 1880, la boîte jaune des Cachous Lajaunie n'a jamais été modifiée, à part pour des changements d'adresse du lieu de production, ou pour la création d'éditions spéciales.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Repost 0
15 juin 2010 2 15 /06 /juin /2010 08:06

Ci-dessous un compte-rendu d'une interpellation au Sénat :

 

"Abattage de divers troupeaux dans les Taaf

M. Richard Yung.  - Ma question porte sur l'abattage organisé des troupeaux de bovins, de moutons et de mouflons sur les îles australes de Kerguelen et de Saint-Paul-et-Amsterdam dans les Terres australes et antarctiques françaises (Taaf). Les Taaf se sont engagées dans un important programme de préservation de la biodiversité. Il est actuellement procédé à l'abattage des troupeaux de mouflons et de moutons localisés sur deux petites îles de l'archipel des Kerguelen ainsi que du troupeau de bovins qui se trouve dans un enclos sur l'île d'Amsterdam. Ces abattages ont été décidés afin de préserver certaines races d'oiseaux. L'impact environnemental de ces troupeaux est réel mais il doit être relativisé du fait de leur installation ancienne sur des zones très réduites des Taaf. En outre, leur élimination n'est pas un gage de retour à l'antériorité des systèmes biologiques insulaires. D'autres actions prioritaires sont autrement urgentes, comme la lutte contre des espèces invasives telles que les rats, les souris, les chats, les rennes et bien d'autres.

La destruction définitive de ces troupeaux pourrait facilement intervenir si les Taaf redevenaient un sanctuaire naturel comme l'île de St-Paul. Les mouflons, les moutons de race Bizet, vieille race française à faible effectif, et les bovins, originaires de La Réunion, présentent un patrimoine génétique et biologique exceptionnel du fait de leur isolement depuis cinquante ans pour les mouflons et les moutons et de cent cinquante ans pour les bovins. Ils n'ont donc été exposés à aucune influence extérieure. En cas d'épizooties dans le reste du monde, ces espèces serviraient d'étalon pour repeupler les troupeaux.

En outre, ces animaux garantissent un approvisionnement en viande de très haute qualité sanitaire pour les chercheurs de nos bases. Leur exploitation raisonnée a fait l'objet de maints investissements qui vont être perdus. Dans la mesure où l'apport de viande extérieure au territoire, même sous garantie sanitaire, est fortement déconseillé sur des îles aussi isolées, le maintien de ces troupeaux est une sécurité supplémentaire pour les populations de mammifères et d'oiseaux autochtones qui vivent sur ces îles. En réduisant l'apport en viande importée, ils préservent la faune et la flore de l'apparition de maladies extérieures.

Le patrimoine culturel de ces troupeaux est exceptionnel. Ces animaux contribuent au rayonnement des Taaf et sont universellement connus.

Dans ces conditions, ne serait-il pas possible de décréter un moratoire sur l'abattage de ces animaux et d'organiser un débat contradictoire en saisissant le conseil consultatif des terres australes et antarctiques françaises ? Il s'agit là d'une demande d'un groupe de scientifiques du Muséum d'histoire naturelle qui ont séjourné aux Kerguelen et qui m'en ont saisi.

M. René-Pierre Signé.  - Question tout à fait intéressante.

Mme Valérie Létard, secrétaire d'État en charge des technologies vertes et des négociations sur le climat.  - La lutte contre les espèces exotiques envahissantes est l'un des engagements du Grenelle de l'environnement et elle est surtout importante en outre-mer, du fait de la fragilité de ses écosystèmes pour beaucoup insulaires et présentant des espèces endémiques. Ainsi, du fait de leur impact sur les espèces autochtones, l'élimination des troupeaux introduits dans ces terres australes est l'un des objectifs majeurs du plan d'action « biodiversité » des Taaf, plan validé par les ministères chargés de l'écologie et de l'outre-mer. Elle permettrait en outre de protéger la réserve naturelle nationale des Terres australes françaises (TAF) créée en octobre 2006. Cette élimination permettra aussi de respecter le futur plan d'action national de l'albatros d'Amsterdam, conçu pour sauver cette espèce.

Enfin, dans le cadre du plan de gestion de la réserve naturelle, en cours de rédaction, la priorité sera donnée aux mesures permettant de lutter contre les espèces exogènes ayant un impact sur la biodiversité. L'abattage d'espèces introduites pour préserver la biodiversité a eu lieu depuis de nombreuses années sur ces territoires : ainsi en a-t-il été de l'élimination des bovins de l'île d'Amsterdam en 1987, accompagnée, dès 1989, de plantations de phylicas.

L'administration des Taaf, gestionnaire de la réserve naturelle, a présenté cette mesure d'élimination au conseil consultatif des Taaf et au comité de l'environnement polaire (CEP), qui constituent respectivement le comité consultatif et le conseil scientifique de la réserve naturelle : le premier n'a pas émis de critique et le second a rendu un avis très favorable, en rappelant que cette mesure était nécessaire et en demandant la mise en place d'un protocole de suivi. L'administration des Taaf a en outre préparé ce projet en collaboration étroite avec l'Institut polaire français Paul-Emile Victor (Ipev), qui coordonne les travaux scientifiques sur ces territoires. Une note conjointe administration des TAAF-Ipev-président du CEP ne laisse d'ailleurs pas de doute sur l'intérêt de la mesure. Le ministère de l'agriculture n'a pas non plus relevé d'obstacle à ces abattages.

La fédération Races de France ayant fait part de son inquiétude, une réunion d'information a été organisée au ministère de l'agriculture, permettant de rassurer les représentants des races concernées. Le souci majeur étant la perte de la spécificité des races sur les terres australes, des échantillons génétiques seront prélevés avant élimination. Le Gouvernement apporte son soutien à cette mesure et rejette donc l'idée d'un moratoire.

M. Richard Yung. - Je prends acte du travail de concertation qui a eu lieu. Même si des prélèvements d'ADN sont effectués, un patrimoine génétique et biologique unique au monde risque de disparaître, ce que je déplore."

 

Ce que ne dit pas ce compte-rendu et qui est reporté par Ouest france du dimanche 13 juin 2010 c'est que " Il est impossible d'exporter cette viande. En effet, elle est trop saine pour répondre aux normes sanitaires internationales"

Repost 0
Jean- François Helleux - dans articles humeur
commenter cet article
14 juin 2010 1 14 /06 /juin /2010 23:32

TN-68289-FIAT-500-01La Fiat 500, créée en 1957, était la plus petite voiture de l'époque. Elle représentait, aux yeux de tous, la petite voiture italienne passe-partout, qui menait à la liberté.

 

Pour les 50 ans de la 500, Fiat a créé une nouvelle version de la voiture, la nouvelle Fiat 500, sortie en 2007.

 

Le succès a été tellement important qu'elle a été élue voiture de l'année 2008.

Repost 0
11 juin 2010 5 11 /06 /juin /2010 19:34

Les douaniers suisses ont intercepté jeudi une cargaison transportant des frites de contrebande, ont annoncé les gardes-frontière helvétiques dans un communiqué.

 

 

Grosse surprise pour des douaniers suisses, le véhicule suspect ne transportait pas de la drogue mais des frites ! Les gardes-frontière helvétiques ont intercepté jeudi une cargaison d'une tonne de frites congelées importées frauduleusement de France.

 

Le véhicule a été intercepté dans le Val-de-Ruz, dans le canton de Neuchâtel, après son passage en douane. La camionnette suspecte avait été repérée par les douaniers la semaine dernière, à sa sortie du territoire suisse. Les déclarations du conducteur au sujet du véhicule, circulant à vide, avaient mis la puce à l'oreille des douaniers. Ils ont alors décidé de mettre sur pied une surveillance.
 
La marchandise, transportée par un commerçant suisse, était destinée à la revente dans des commerces suisses. Le fraudeur a dû s'acquitter des frais de dédouanement ainsi que d'une lourde amende, dont le montant n'a pas été précisé.

 

Sources : TF1. fr

Repost 0
Jean- François Helleux - dans articles humeur
commenter cet article