Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de Jean-François Helleux
  • Le blog de Jean-François Helleux
  • : Ce blog est destiné à toutes les personnes qui souhaiteront avoir de mes nouvelles ou tout simplement me lire. Lecture, écriture, histoire ...
  • Contact

Profil

  • Jean- François Helleux

Nombre de visiteurs

Recherche

Il y a actuellement    personnes connectées à Over-Blog dont    sur ce blog

Catégories

3 juillet 2010 6 03 /07 /juillet /2010 23:45

Alors qu'il venait de percevoir un pot-de-vin et qu'il était pourchassé par la police, un homme a tenu à effacer les preuves de sa corruption en jetant l'argent perçu par la fenêtre de son véhicule. 

 

Un fonctionnaire russe était suivi par une patrouille de police, soupçonné d'avoir été corrompu. Lorsque l'homme appartenant à l'Agence fédérale de la pêche s'est apperçu être suivi, il a tenté de jouer la diversion en lançant de l'argent par la fenêtre de son véhicule. Au total, ce sont dix millions de roubles qui se sont envolés, l'argent correspondant à un pot-de-vin perçu.Le geste a eu pour conséquence de créer des bouchons et ralentissements, les individus aux alentours s'arrêtant pour attraper des billets au vol. Pour autant, cela n'aura servi à rien puisque le fonctionnaire corrompu a finalement eu un accrochage avec un autre véhicule, ce qui aura permis son arrestation explique SudPresse.

 

Sources : Yahoo actualités

Repost 0
Jean- François Helleux - dans articles humeur
commenter cet article
3 juillet 2010 6 03 /07 /juillet /2010 08:40

Mais d’où vient cette pluie qui pue ?

 

Mais du ciel, forcément.

Depuis deux mois, les habitants de ce lotissement à Saint-Pandelon, dans les Landes retrouvent des tâches brunâtres sur les voitures, le mobilier de jardin ou encore sur le linge en train de sécher, précise 20Minutes.

Des tâches brunâtres qui seraient tout simplement de la matière fécale.

Jean-Pierre Boiselle, le maire de la commune n’a aucun doute sur l’origine de ces tâches brunâtres qui tombent du ciel :

« C’est simple, il pleut de la merde ».

Dans Sud Ouest, un habitant de la commune affirme que les enfants ne jouent plus dehors.

Tout en ajoutant :

« On hésite à manger les fruits et les légumes du jardin ».

Mais alors, d’où vient cette pluie ?

Pour les habitants de Saint-Pandelon, pas de doute, ce serait les avions qui vidangeraient les WC en plein ciel.

Une hypothèse formellement démentie par la Direction générale de l’aviation civile, car, selon elle, comme les avions sont pressurisés, il est impossible d’effectuer un quelconque largage.

Alors?

Repost 0
Jean- François Helleux - dans articles humeur
commenter cet article
3 juillet 2010 6 03 /07 /juillet /2010 08:33

images-copie-11Les règles à calcul permettaient aux élèves d'effectuer des calculs compliqués (racines, logarithme...) en ajustant la réglette et le curseur central.

 

Cet étonnant outil a été abandonné dès l'apparition des calculatrices.

Repost 0
1 juillet 2010 4 01 /07 /juillet /2010 19:16

Pays-Bas - Une septuagénaire a été arrêtée pour trafic de drogue. Interrogée, elle a expliqué son geste par le fait qu'elle avait besoin d'argent pour nourrir ses animaux de compagnie. 

 

Âgée de 75 ans, une dame a été arrêtée par les forces de l'ordre pour trafic de drogue. Cette dernière accusation a été portée après que la police a arrêté la vieille dame pour non-port de la ceinture de sécurité. Or au moment de son arrestation, elle a jeté un paquet qui s'est révélé contenir de la cocaïne. Et 7sur7 d'expliquer que la suspecte a immédiatement avoué qu'elle se livrait au trafic de stupéfiants afin de gagner suffisamment d'argent pour nourrir ses chats, chose qu'elle ne pouvait faire avec l'argent de sa pension. Finalement, la police ne lui aura donné qu'un avertissement.

Repost 0
Jean- François Helleux - dans articles humeur
commenter cet article
30 juin 2010 3 30 /06 /juin /2010 09:32

bxp26735Les carreaux, très à la mode dans les années 60, s'invitaient aussi à table, sur les nappes et les serviettes.

 

Les tissus étaient souvent rouge et blanc ou rose et blanc. 

Repost 0
28 juin 2010 1 28 /06 /juin /2010 09:51

ecoliers-dautrefois-L-5Dans les années 50 et jusqu'à la fin des années 60, les petits écoliers devaient porter une blouse à l'école : le sarrau. Les garçons portaient en général une blouse grise et les filles portaient parfois une blouse rose.

 

Aujourd'hui cette obligation n'existe plus, mais il est souvent bien pratique d'équiper les écoliers d'une blouse lors de travaux manuels plutôt salissants

Repost 0
26 juin 2010 6 26 /06 /juin /2010 21:26

Lizio se rebelle : opération ville morte samedi

La commune de Lizio qui pourrait perdre son label Petites cités de caractère se rebiffe. D’après l’association du même nom, elle ne remplirait plus les critères nécessaires pour conserver l’appellation. Une exclusion que n’accepte absolument pas la population. De nombreux échanges ont eu lieu avec l’association précitée. En vain. Municipalité, commerçants, associations et les habitants de la commune ont donc décidé d’organiser samedi 26 juin, de 15 h à 16 h, une opération Lizio, ville morte.

Boutiques, cafés et commerces seront fermés, volets et stores des maisons baissés, circulation et stationnement interdits. L'église et toutes les façades des maisons du centre bourg ainsi que les panneaux et enseignes seront voilés de noir pour signifier la mort de la petite cité si elle devait perdre ce label.

 

Sources : Maville.com

Repost 0
Jean- François Helleux - dans Bretagne
commenter cet article
25 juin 2010 5 25 /06 /juin /2010 13:26

France - Un petit garçon aurait été exclu de son école maternelle à Massy car il portait un maillot de football. Ses parents ont pris la décision de l'inscrire ailleurs. 

Mardi 22 juin au matin, la mère d'un enfant de 5 ans a été très surprise d'apprendre le motif de renvoi de son enfant. Le jeune garçon aurait été exclu de l'école maternelle car il portait un maillot de football arborant les couleurs du pays d'origine de son père, le Portugal. "Je suis arrivée comme tous les matins vers 8 h 20, et là, j'ai croisé une maman qui m'a dit qu'il était interdit aux enfants de porter un maillot de foot", raconte la mère de l'enfant au Parisien, "J'ai cru à une blague. Je suis donc allée voir la directrice, qui me l'a confirmé. Elle m'a expliqué que c'était discriminatoire et que cela pouvait engendrer des conflits entre les parents et les enfants. Qu'en voyant des enfants avec des maillots, ceux qui n'en avaient pas allaient en réclamer à leurs parents, qui n'avaient pas forcément les moyens de leur en acheter."L'inspection académique a eu connaissance de cette décision et a précisé qu'elle est interne à l'école. Le conseil des maîtres de l'école aurait pris la décision d'interdire tous les maillots de foot, et, d'après l'inspection académique, avec l'accord des parents. Pourtant, la mère du petit garçon dit ne pas avoir été prévenue de ce nouveau règlement. D'autres parents semblent avoir eu le même problème : "Une mère a dû changer son fils le midi, et un autre enfant a eu son maillot de foot caché par une chemise." Et la mère de conclure : "Heureusement, l'année se termine. L'an prochain, j'irai l'inscrire ailleurs, je ne veux plus que ces gens s'occupent de mon fils."

 

Sources : Yahoo actualités

 

Repost 0
Jean- François Helleux - dans articles humeur
commenter cet article
24 juin 2010 4 24 /06 /juin /2010 11:59

1275449776-13686938583917973324A l'époque, les magnétophones fonctionnaient avec des bobines qu'il fallait installer et raccorder entre elles. malgré la difficulté, les magnétophones ont pour la première fois permis de conserver des sons, une mémoire autre qu'une mémoire écrite.

 

En 1963, Philips invente la cassette qui viendra progressivement remplacer les bobines au cours des années 70.

Repost 0
23 juin 2010 3 23 /06 /juin /2010 22:32

À Rennes, il a écopé d'une amende de 22 € après avoir été conduit au commissariat. Il proteste.

« Je trouve cela injuste ! » Ce facteur rage. Il ne digère pas une amende de 22 € infligée pour n'avoir tenu son guidon que d'une seule main. La scène se déroule samedi, à Rennes. Il est un peu plus de 11 h. Le facteur rentre de sa tournée.

Quai de la Prévalaye, des policiers, qui circulent derrière lui en voiture, lui demandent de s'arrêter et de présenter ses papiers. Ce dernier ne les a pas sur lui. Ils lui demandent alors de venir au commissariat. « Ils voulaient que je mette mon vélo dans leur voiture. J'ai refusé. J'ai voulu appeler mon chef. Ils ont refusé », raconte le facteur. « Il a fait l'objet d'un rappel à l'ordre. Et il n'a pas obtempéré », précise-t-on au commissariat. Après quelques tergiversations, l'employé se rend à l'hôtel de police à vélo, les policiers en voiture.

Sur place, ces derniers vérifient son alcoolémie qui se révèle négative. Le facteur redemande à contacter son supérieur. « Ils ne voulaient toujours pas. L'un d'eux m'a répondu : ' De toute façon, t'es pas chez toi ici. ' » Quelques minutes plus tard, il ressort avec l'amende. Motif officiel : ce cycliste ne pouvait « effectuer les commandements et manoeuvres qui lui incombent ».

Pour l'adjoint au directeur départemental de la sécurité publique, « tous les éléments de verbalisation étaient réunis. Il circulait de manière dangereuse ». Quant aux propos litigieux, il ne fait aucun commentaire. La direction de La Poste non plus.

Soutenu par le syndicat Sud-PTT, le facteur, qui est noir, se dit victime d'une arrestation au faciès. Il va adresser un courrier au procureur de la République et à la Halde (la haute autorité contre les discriminations).

 

Sources : Ouest France du 23 juin 2010

Repost 0
Jean- François Helleux - dans articles humeur
commenter cet article