Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de Jean-François Helleux
  • Le blog de Jean-François Helleux
  • : Ce blog est destiné à toutes les personnes qui souhaiteront avoir de mes nouvelles ou tout simplement me lire. Lecture, écriture, histoire ...
  • Contact

Profil

  • Jean- François Helleux

Nombre de visiteurs

Recherche

Il y a actuellement    personnes connectées à Over-Blog dont    sur ce blog

Catégories

6 décembre 2011 2 06 /12 /décembre /2011 10:37

Ils ont été placés au piquet, ou plutôt au coin.

Quatre enfants étaient proposés à la vente sur le site d'annonces entre particuliers leboncoin.fr.
"Vends quatre enfants de type européen, de 3 à 10 ans, autonomes, pucés et dociles. Prix : 250 euros l'un, les quatre pour 950 euros. Un acheté un gratuit. Prix à débattre. Urgent cause déménagement... Signé : Dutrout." L’annonce, postée sur le site leboncoin.fr dans la nuit du 23 au 24 novembre, dans la rubrique "animaux" !, a été dévoilée par le journal La voix du Nord

Ceux qui ont vu s’afficher l’offre, à Auchel, dans le Pas-de-Calais, ont immédiatement alerté la police par téléphone. "L'annonce est restée en ligne une dizaine d'heures avant de disparaître dans la matinée du 24 novembre, le modérateur du site ayant pris les devants sans attendre notre injonction, raconte un policier en charge du dossier. On a compris assez vite qu'il ne s'agissait pas d'un trafic d'enfants mais d'une image détournée d'un goût douteux..."

L'auteur de l'annonce – sévissant à l’écran sous le pseudo de Dutrout - a du venir s'expliquer au commissariat dès le vendredi.

Âgé de 23 ans, originaire du Bruaysis, l'intéressé s'est d'abord décrit comme un fan de l'univers trash et décalé de Groland et des émissions satiriques du PAF. Il a raconté qu'il était venu ce soir-là rendre visite à sa belle-mère.

Profitant du départ de celle-ci à la baraque à frites, il avait alors photographié ses enfants avec son portable avant de mettre le cliché en ligne. Pas de quoi fouetter un chat pensait-il, d'autant que la belle-mère, mise au parfum en rentrant à la maison avec ses provisions, n'avait pas trouvé grand-chose à redire...

 



"Juste une blague"


"C'était pour délirer... J'avais déjà essayé de vendre un motoculteur sur ce site-là et ça n'avait pas marché. J'ai mis l'annonce en ligne, sûr que ça ne passerait pas, je pensais être censuré direct, aurait déclaré l'internaute aux policiers pantois. Je ne pensais pas à mal, c'était juste une blague".

Reste à savoir si le procureur de la République de Béthune goûtera l'humour du plaisantin. De son appréciation de la "blague" en question dépendront les suites judiciaires données à cette affaire. En attendant d'être fixé sur son sort, l'internaute est poursuivi pour "atteinte à la vie privée" envers les quatre enfants qu'il a exposés sur le site leboncoin dix heures durant.

Sources : Planet.fr

Repost 0
Jean- François Helleux - dans articles humeur
commenter cet article
4 décembre 2011 7 04 /12 /décembre /2011 23:16
Un charmeur de serpents a lâché des dizaines de cobras dans un bureau des impôts, dans le nord de l'Inde. Il entendait ainsi protester contre l'absence de réponse des fonctionnaires pour une demande de terrain.
 
Une leçon à méditer pour l'administration indienne : mieux vaut ne pas réveiller la colère qui sommeille chez un charmeur de serpents. Las de patienter depuis deux ans pour une demande de terrain qu'il avait faite, un charmeur de serpents, Hakkul, en a déversé des dizaines dans le centre des impôts de la ville d'Harraiya, dans l'état de l'Uttar Pradesh, au nord de l'Inde.
  • L'homme a expliqué à des journalistes locaux qu'un administrateur du district lui avait promis un terrain voici deux ans. "Après avoir patienté si longtemps, je n'avais pas d'autre choix que de laisser mes serpents dans ce bureau", a-t-il assuré. A quoi l'administration a répondu, qu'il n'y a pas de dispositions légales évoquant la possibilité de garder des serpents sur un terrain. "Au lieu d'attendre une réponse écrite, que nous lui aurions adressée, Hakkul a provoqué la panique en lâchant ses serpents dans tout le bureau", a répliqué le chef de l'administration en charge des recettes foncières jeudi.

    Personne n'a été blessé mais la police a indiqué qu'elle n'avait pas encore récupéré tous les serpents.

Sources : TF1 news

Repost 0
Jean- François Helleux - dans articles humeur
commenter cet article
30 novembre 2011 3 30 /11 /novembre /2011 14:11

 

wv-meudon3

 

 

 wc-meudon

 

 

 

 

 

Repost 0
Jean- François Helleux - dans articles humeur
commenter cet article
29 novembre 2011 2 29 /11 /novembre /2011 18:17
A Brest, l'école devant laquelle l'homme avait été pris en chasse par des parents. Ouest-France.
A Brest, l'école devant laquelle l'homme avait été pris en chasse par des parents.© Ouest-France.

Un homme habitant dans le quartier de Kergoat, à Brest, est mort lors de son interpellation. Lundi, en fin d'après-midi, il a été pris pour un pédophile, alors qu'il se trouvait à proximité de la sortie d'une école.

Pourchassé par des parents d'élèves, il s'est réfugié dans le hall de son immeuble. La police est alors intervenue. Mais alors qu'elle venait de le menotter et de le placer dans un véhicule, celui-ci s'est effondré, victime d'un arrêt cardiaque. Il n'a pas pu être ranimé. Les circonstances exactes de ce qui ressemble fort à une méprise ne sont pas connues.

Le commissaire Yves Floc'h, chef de la sûreté urbaine a expliqué qu'à ce stade de l'enquête, «aucun élément négatif ne peut être mis en exergue accréditant la moindre thèse que cet homme ait eu des intentions malveillantes à l'encontre d'un enfant».


 Ouest-France
Repost 0
Jean- François Helleux - dans articles humeur
commenter cet article
24 novembre 2011 4 24 /11 /novembre /2011 22:52

La disparition de l’ex-Première dame de France, Danielle Mitterrand, a suscité de nombreux émois, dont ceux de l’Elysée.

Un hommage en toutes lettres… mal écrites.

Publicité



Le journal l'Express a corrigé hier la copie de l’Elysée. L’hommage de la présidence de la République à Danielle Mitterrand, décédée mardi, comprend pas moins de six fautes d’orthographe. Dans son communiqué officiel, Nicolas Sarkozy présente d’abord ses condoléances aux "petits enfants" (sans trait d’union) de l’ex-Première dame de France, ainsi qu’à "l’ensemble sa famille" (en oubliant cette fois la préposition "de" entre deux mots).

Les autres fautes concernent les accords : "une femme qui n'abdiqua jamais ses valeurs et poursuivi (prend un T à la fin) jusqu'au bout de ses forces les combats qu'elle jugeait justes. (...) jamais, ni l'épreuve, ni la victoire ne la firent dévier du chemin qu'elle s'était tracée" (le verbe tracer ne prend pas de E ici). De même : "elle su (prend un T à la fin) faire preuve d'une indépendance d'esprit, d'une volonté et d'une dignité exceptionnelle" (exceptionnelle doit s’écrire ici au pluriel).


Pour conclure, il aurait sans doute mieux valu prononcer cet hommage plutôt que de le publier. Au moins les fautes seraient passées inaperçues...

 

Sources : Planet.fr

Repost 0
Jean- François Helleux - dans articles humeur
commenter cet article
20 novembre 2011 7 20 /11 /novembre /2011 10:42

Sainte-Ruffine en Moselle.

C'est un coquet village situé sur les hauteurs de Moulins-lès-Metz, près de Metz. Des rues étroites, des maisons récemment rénovées, un village dont on n'entendait pas parler, mais maintenant ce n'est plus le cas à cause du clocher qui sème la brouille, rapporte L'Est Républicain.

Un petit clochemerle dans un carré de maisons aux rues serrées où les conversations vont bon train. Le maire est attaqué en justice par les habitants de l'ancien presbytère, à côté de l'église, qui voudraient que les cloches s'arrêtent de sonner, en particulier la nuit, parce que cela les dérange, toujours selon ce journal.

Ils ont saisi le Tribunal administratif de Strasbourg qui a une première fois rejeté leur demande, puis ils ont fait appel. Là, l'avocat du couple a fait savoir qu'ils estimait "que la nuisance était devenue plus forte ces dernières années en raison de la mécanisation".

Le maire l'a amère car le reste de la population ne se plaint pas des cloches ! Il affirme que les acheteurs de l'ancien presbytère "ne pouvaient ignorer le bruit des cloches". Mais la question mérite d'être débattue en raison "d'un arrêt de 1991 stipulant que le maire est responsable pour faire assurer la tranquillité autour des lieux de culte".

Les plaignants réclament 70 000 € de dommages et intérêts. Mais il semblerait que les autres habitants ne les soutiennent pas. Une retraitée a cet argument : "si on achète près d'une voie ferrée, va-t-on demander aux trains d'arrêter de passer ?" Une autre voisine n'est pas du tout d'accord avec eux : "Les cloches, on ne les entend pas. C'est une question d'habitude"..."Pour les personnes âgées qui sont nombreuses dans la commune, c'est important d'entendre leur clocher. Déjà, il fait partie de leur environnement et de la coutume du village.

Sources : Le post.fr

Repost 0
Jean- François Helleux - dans articles humeur
commenter cet article
18 novembre 2011 5 18 /11 /novembre /2011 23:42

Une femme de 71 ans a reçu un prospectus racoleur lui annonçant qu’elle était l’heureuse gagnante d’un chèque de 10 000 euros. Prenant la pub au mot, elle fait tout pour obtenir la somme et y parvient !

Tout un chacun a déjà reçu des publicités lui annonçant qu’il était le grand gagnant de tel ou tel grand concours, mais tout le monde sait qu’il s’agit le plus souvent de pièges. Pourtant, comme le raconte le Point, lorsqu’elle a reçu une telle publicité, Lucienne Harley, de Lisieux dans le Calvados, aujourd'hui âgée de 71 ans, a réellement cru qu’elle avait gagné.

Il est vrai que le texte inscrit sur un prospectus déposé dans sa boîte aux lettres était particulièrement trompeur : "Cher client et désormais cher gagnant. Peut-être n'arrivez-vous pas à le croire ! Avant de vous féliciter, je peux vraiment vous rassurer : oui, vous avez vraiment gagné. Les faits notés par l'huissier attestent de façon tout à fait définitive que vous êtes le grand gagnant ! Désormais plus aucun doute, c'est vous qui allez recevoir un chèque numéroté et signé émis par notre société..."

Elle a alors téléphoné à Duchesne TV direct distribution santé, l’entreprise belge spécialisée dans la vente de produits ménagers, qui lui avait envoyé la pub. On lui a répondu qu’il ne s’agissait que d’un "pré-tirage au sort" et qu’elle n’avait en fait rien gagné, comme cela était écrit en tout petit dans un aléa. Mais Lucienne Harley ne s’est pas laissée faire et a porté plainte. Sa première plainte, posée en mars 2008, est rejetée par le tribunal. Mais cela ne l’arrête pas et elle poursuit en portant l’affaire devant la cour de cassation. Et elle finit par gagner !

En effet le 1er juillet 2010, la Cour rend son verdict en déclarant : "L'existence d'un aléa sur le versement du chèque n'était pas clairement mise en évidence." Et le 3 novembre, lors d’une nouvelle session, le tribunal de Caen condamne la société belge à verser ses 10 000 euros à la vieille femme : "Le courrier laissait entendre que le pré-tirage avait déjà été effectué et que le gain était définitivement acquis."

Les juges ont ajoutés à propos de l’aléa : "Le tirage au sort définitif ne peut être deviné qu'à la lecture intégrale, minutieuse et raisonnée de clauses rédigées sur fond gris. Le tout en petits caractères dans une mise en page exagérément comprimée." Un fois son gain touché, elle ne s’est pas arrêté là et a déjà engagé deux nouveaux procès du même genre. Les publicitaires y réfléchiront à deux fois avant de déposer des courriers dans sa boîte aux lettres. Elle a confié à la radio RTL : "Je ne reçois plus aucun courrier de ce genre".

Sources : gentside.com

Repost 0
Jean- François Helleux - dans articles humeur
commenter cet article
14 novembre 2011 1 14 /11 /novembre /2011 22:55

Les députés ont rejeté lundi, après un débat assez bref et dépassionné, la proposition du député UMP Lionnel Luca et d'une trentaine de ses collègues de réduire de 10% leurs indemnités parlementaires pour participer à l'effort de solidarité en ces temps de rigueur budgétaire.

 

Parmi les signataires de cet amendement, figurent des députés UMP membres du collectif Droite Populaire mais aussi du Nouveau Centre comme Philippe Vigier, le non inscrit Nicolas Dupont-Aignan, le villepiniste Jean-Pierre Grand ou encore le député EELV François de Rugy.

Faisant valoir que les députés "font partie de ceux qui sont les moins malheureux dans ce pays", la députée UMP Chantal Brunel a jugé qu'"on doit apporter notre petite pierre à la crise" par souci d'"exemplarité".

Elle s'est dite surprise par "le double langage du PS" sur le sujet, soulignant qu'aucun député PS n'avait signé l'amendement.

La ministre du Budget, Valérie Pécresse, qui n'est pas tenue de donner un avis sur une affaire concernant les députés, a précisé que "l'enveloppe des indemnités des députés baissera de 1,6%" en 2012. "Il n'y aura aucune baisse d'aucun revenu" des fonctionnaires en général, les salaires des députés étant alignés sur ceux des fonctionnaires, a-t-elle ajouté.

La diminution de 10% des indemnités, actuellement de 5.200 euros net par mois, représenterait sur un an une économie de cinq millions d'euros. Le président de l'Assemblée, Bernard Accoyer (UMP), y était opposé, comme le groupe des députés UMP.

Jean Launay (PS), rapporteur des crédits Pouvoirs publics, a critiqué un "gadget" qui "n'a pas de pertinence juridique" car il faut modifier une ordonnance organique pour pouvoir toucher aux indemnités des parlementaires.

Repost 0
Jean- François Helleux - dans articles humeur
commenter cet article
9 novembre 2011 3 09 /11 /novembre /2011 23:52

Un chauffard qui roulait à près de 300 km/h sur une autoroute en Flandre, dans le nord de la Belgique, a pu être identifié par la police grâce à des images diffusées sur le site de partage de vidéos en ligne YouTube, a annoncé mardi la justice belge.

 

Sur des images tournées à l'intérieur d'une Aston Martin et diffusées mardi soir par plusieurs médias belges, le passager filme le compteur kilométrique du bolide affichant la vitesse de 293 km/h, alors que la voiture se faufile dans une circulation assez dense sur l'E17, entre Anvers et Gand.

 

On entend également le pilote de la voiture, qui s'exprime en néerlandais et dont on ne voit pas le visage, dire "on va enclencher la fonction sport", puis expliquer tranquillement que c'est une "Carbon Black Edition" et que "c'est amusant" de la conduire. Il se vante également de posséder l'un des trois seuls modèles de ce type vendus en Belgique.

 

La police a pu identifier le chauffard grâce à ces éléments et aux plaques d'immatriculation du véhicule, visibles sur d'autres vidéos partagées sur le site internet, a indiqué sans donner plus de détails un porte-parole du parquet de Termonde (nord) cité par l'agence Belga.

 

L'homme pourrait être poursuivi sur la base des images de la vidéo, ainsi que du témoignage éventuel du passager. Il risque une amende de 2.750 euros, un retrait de permis de cinq ans et la confiscation de sa voiture, d'une valeur de quelque 190.000 euros, selon l'agence de presse belge.

 

En début de soirée, la vidéo n'était plus visible sur YouTube, un message indiquant qu'elle avait été "retirée par son propriétaire".

 

Sources : MSN.com

Repost 0
Jean- François Helleux - dans articles humeur
commenter cet article
2 novembre 2011 3 02 /11 /novembre /2011 10:04

 

L'erreur comptable découverte dans les finances publiques irlandaises allège la dette du pays de 3,6 milliards d'euros.

Décidément, les erreurs comptables se répètent.Après les 56 milliards d'euros subitement retrouvés par Berlin, c'est à l'Irlande d'avouer s'être trompée dans ses calculs. L'erreur comptable avancée par le ministre des Finances porte ainsi sur 3,6 milliards d'euros.... et allège la dette irlandaise d'autant.

D'après le ministère, l'erreur aurait été découverte en préparant de nouvelles prévisions budgétaires. La somme "retrouvée", les 3,6 milliards d'euros aurait été comptabilisée négativement deux fois.... si bien que "l'estimation de la dette publique en 2010 est diminuée de 3,6 milliards d'euros, soit 2,3 points de pourcentage du produit intérieur brut (PIB)", a expliqué le ministère.

De quoi soulager des finances publiques plombées par les conséquences de la crise financière. "Les améliorations, même marginales, sont toujours les bienvenues", a salué Dermot O'Leary, l'économiste en chef du courtier Goodbody stockbrokers.

La dette du pays à la fin de 2010 est ainsi ramenée à 145,5 milliards d'euros, soit de 94,9 à 92,6% du PIB.

Attaqué sur les marchés de la dette publique, le pays a conclu l'an dernier avec le FMI et l'UE un plan d'aide international de 85 milliards d'euros en échange de nouvelles économies et de réformes structurelles.

Sources : www.latribune.fr

 

 

Repost 0
Jean- François Helleux - dans articles humeur
commenter cet article