Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de Jean-François Helleux
  • Le blog de Jean-François Helleux
  • : Ce blog est destiné à toutes les personnes qui souhaiteront avoir de mes nouvelles ou tout simplement me lire. Lecture, écriture, histoire ...
  • Contact

Profil

  • Jean- François Helleux

Nombre de visiteurs

Recherche

Il y a actuellement    personnes connectées à Over-Blog dont    sur ce blog

Catégories

23 juillet 2012 1 23 /07 /juillet /2012 23:16
Repost 0
Jean- François Helleux - dans articles humeur
commenter cet article
21 juillet 2012 6 21 /07 /juillet /2012 22:54

Souvenez vous de mon article du 4 juillet : Georges souffrant de la sclérose en plaques envisageait de sauter en parachute. Eh bien, il l'a fait :

 

numérisation0001-copie-3

Repost 0
Jean- François Helleux - dans articles humeur
commenter cet article
19 juillet 2012 4 19 /07 /juillet /2012 22:55

Chaque mois, les députés touchent 6 412 euros d'indemnité représentative de frais de mandat.

Mais aucun contrôle n'est effectué sur ces dépenses... Et les députés refusent que cela changent. Les détails avec Planet.fr.

 

Les députés ont refusé la semaine dernière de revenir sur un privilège qui leur est accordé sans nécessité de justification : l'indemnité représentative de frais de mandat. D'un montant de 6 412 euros par mois, l'indemnité a pour but de "faire face aux diverses dépenses liées à l'exercice de leur mandat qui ne sont pas directement prises en charge ou remboursées par l'Assemblée."

 

Concrètement, il s'agit donc d'une indemnité, en plus de leur salaire de 7 100 euros brut, visant à couvrir le montant du loyer et des charges de leur permanence, le prix de l'essence pour les déplacements dans leur circonscription, le coût d'impression des divers documents, les montants des invitations à déjeuner, le prix des réceptions, des fleurs pour les cérémonies...

 

Aucun contrôle des dépenses
Mais en réalité, aucun contrôle n'est exercé sur la façon dont sont dépensés ces 6 412 euros, et c'est bien cela qui pose problème à Charles de Courson, député centriste, qui a déposé un amendement en vue de fiscaliser cette indemnité. Selon lui, ce système privilégie les grands élus, disposant par exemple d'un autre mandat qui couvre déjà les frais, et empochant alors à titre personnel le montant de l'indemnité.

 

Ce que souhaitait Charles de Courson dans son amendement, c'était de soumettre à l'impôt sur le revenu la partie de l'indemnité représentative de frais de mandat non utilisée pour les dépenses réellement liées au mandat. Mais cela nécessiterait un contrôle par l'administration fiscale des dépenses de chaque député... Et ceux-ci l'ont refusé.

 

Selon Bernard Roman, du Parti socialiste, questeur à l'Assemblée nationale, la présidence de l'Assemblée réfléchirait justement à une solution intermédiaire, "entre fiscalisation et justification, pour sortir de la suspicion". Des décisions devraient être prises d'ici la fin de l'année.

 

© JOEL SAGET / AFP


Repost 0
Jean- François Helleux - dans articles humeur
commenter cet article
11 juillet 2012 3 11 /07 /juillet /2012 23:42

Une ville allemande a décidé d'interdire certaines places de parking aux conductrices, au motif qu'il serait trop compliqué pour elles de s'y garer.
Gallaus Strobel, le maire de la ville de Triberg, (située à 80 km de Strasbourg), a récemment pris la décision d'interdire certaines places du parking souterrain de la ville aux femmes, sous prétexte qu'il serait trop compliqué pour elles de s'y garer. A l'inverse, il a décidé de leur réserver d'autres places, plus larges, mieux éclairées et situées près de la sortie du parking.

 

 

Pour Gallaus Strobel, "les hommes sont tout simplement meilleurs" que les femmes pour effectuer des manœuvres. "Réserver des places de parking plus larges aux femmes, c'est leur faire un cadeau" rapporte l'hebdomadaire allemand Der Spiegel.

 

 

 

Idées reçues

 

Pourtant, une étude britannique publiée en janvier dernier balaie cette idée reçue sur les femmes au volant. Après observation pendant un mois de 2 500 conducteurs en train de se garer, les résultats nous apprennent que :

 

- Les femmes trouvent plus facilement une place, car elles conduisent plus lentement, alors que les hommes vont trop vite et ratent les places disponibles.

 

- Elles sont aussi meilleures pour se positionner devant la place et effectuer la manoeuvre.

 

- 39% des femmes se garent en marche arrière bien soigneusement, comme le recommandent les auto-écoles, contre seulement 28% des hommes.

 

- A l'arrivée, 52% d'entre elles sont garées exactement au centre de la place de parking, contre seulement un quart des hommes.

 

- Une note globale a été attribuée aux conducteurs en fonction de leur performance: 13,4 sur 20 pour les femmes, contre 12,3 sur 20 pour les hommes.

 

- Le seul domaine dans lequel les hommes font mieux est le temps mis pour se garer: 16 secondes en moyenne pour les hommes contre 21 secondes pour les femmes.

 

Sources : Planet.fr

Repost 0
Jean- François Helleux - dans articles humeur
commenter cet article
10 juillet 2012 2 10 /07 /juillet /2012 19:09
Âmes sensibles… Un pauvre petit minet a été découvert, partiellement coulé dans un tube de béton, à Colorado city, dans l’état d’Arizona, aux États-Unis, rapporte le Huffington Post. Ce petit chat a été retrouvé sur le terrain d’un ancien membre de l’église fondamentaliste Church of Jesus Christ, qui prône la polygamie. D’après l’ex membre de cette église, il s’agirait d’une méthode d’intimidation de la part de cette secte mormone. Une méthode qui ne serait pas nouvelle, l’ancien membre ayant expliqué avoir régulièrement trouvé des animaux morts sur sa propriété. Quant au chaton, même s’il a pu être extrait de son piège, il n'a malheureusement pas pu survivre plus de quelques jours.
Repost 0
Jean- François Helleux - dans articles humeur
commenter cet article
6 juillet 2012 5 06 /07 /juillet /2012 10:59

Le licenciement d'un sauveteur d'une plage de Floride, sorti de sa zone de surveillance pour secourir un individu qui se noyait, a créé une telle polémique que ses employeurs ont fini par lui demander jeudi de revenir, ce qu'il a refusé.

Le jeune Tomas Lopez, 21 ans, a été licencié lundi après-midi de son boulot d'été sur la plage de Hallandale Beach, au nord de Miami. Il avait soudainement quitté son poste, commettant ainsi une faute professionnelle aux yeux de son employeur, pour se rendre au secours d'un homme se baignant dans une zone non surveillée.

 

"C'était loin, mais quelqu'un avait besoin d'aide. Je n'allais pas dire non", a expliqué le jeune sauveteur, cité par les médias locaux.

 

La victime a survécu et a été hospitalisée, selon le journal local Miami Herald.

 

En signe de solidarité, d'autres sauveteurs de la société Jeff Ellis Management, sous contrat avec la ville d'Hallandale pour surveiller deux plages publiques et la piscine municipale, ont arrêté le travail.

Sources : Orange actualités

 

Repost 0
Jean- François Helleux - dans articles humeur
commenter cet article
4 juillet 2012 3 04 /07 /juillet /2012 10:28
Georges Courtoux, 56 ans, sautera en parachute le 15 juillet, accompagné de sa voisine, Rachel Friteau.
Georges Courtoux, 56 ans, sautera en parachute le 15 juillet, accompagné de sa voisine, Rachel Friteau.
Atteint de sclérose en plaques, Georges Courtoux, habitant de Landéan, fera son premier sauten parachute avec un expert de haute volée, Mario Gervasi, le 15 juillet.
L'histoire

 

L'avion qui vrombit, les nuages que l'on voit sous ses pieds, la chute libre : Georges Courtoux n'a « peur de rien ». Le 15 juillet, ce Landéanais qui vit à l'orée de la forêt, volera bien au-dessus des arbres, en parachute. On ne peut rêver meilleures conditions pour ce baptême : Georges Courtoux sautera avec Mario Gervasi, militaire, parachutiste de l'extrême, qui a 10 000 sauts à son actif. L'Everest, le pôle nord, les Champs-Élysées, il a fait.

200 km/heure

Grimper jusqu'à 3 400 m d'altitude pour le largage, puis glisser dans le ciel à la vitesse de 200 km/heure : il fallait être casse-cou pour se lancer un tel défi. Mais Georges Courtoux est déterminé. Et veut tordre le cou aux idées reçues selon lesquelles la vie s'arrêterait quand on est malade. « Je veux donner de l'espoir à ceux qui sont atteints d'une maladie invalidante. Leur dire qu'il ne faut pas baisser les bras », témoigne cet ancien salarié des établissements Michel, à Saint-Germain-en-Coglès.

Georges Courtoux a arrêté son travail il y a trois ans. « J'étais tout le temps fatigué, les vitamines ne me faisaient plus d'effet. Je pensais que cela était dû à mon rythme de travail, en 3/8, mais finalement, suite à une perte d'équilibre, ma maladie a été diagnostiquée en 2004. Je suis atteint d'une sclérose en plaques de type progressif », raconte cet ancien adepte de course à pied. Il est sportif : bien avant le plongeon dans le vide, il y avait déjà le plongeon dans la piscine. Régulièrement, Georges Courtoux va piquer une tête à Aquatis, quand sa forme le lui permet. Car la sclérose en plaques, « maladie où on est fatigués du matin jusqu'au soir, est faite de hauts et de bas. »

Les voisines

N'empêche, le 31 décembre dernier, Georges Courtoux s'était déjà lancé un sacré challenge : aller se baigner dans l'eau froide de Dinard. C'est sa voisine, Rachel Friteau, qui a eu l'idée. C'est elle aussi qui, revenant de son baptême de parachute, a mis au défi son ami. Le coup de fil à Mario Gervasi, le rendez-vous à l'aéroport du Havre-Octeville-sur-Mer : elle a tout organisé.

Le saut en parachute coûte près de 400 €. L'ancien employeur de Georges Courtoux, les assurances Groupama ont dit banco, on aide. Une autre voisine, Cécile Besnard, a aussi organisé un vide-greniers pour récolter des fonds. Ensuite, Georges Courtoux a dû demander un certificat médical. Il n'y a pas eu de contre-indication. Depuis, le Landéanais se sent déjà pousser des ailes. « Pendant quarante secondes, je serai comme un oiseau et mes petits-enfants seront fiers d'avoir un papi qui vole. »

 

Claire ROBIN. Ouest-France
Repost 0
Jean- François Helleux - dans articles humeur
commenter cet article
18 juin 2012 1 18 /06 /juin /2012 23:36

Un commandant de police pakistanais a ordonné à ses hommes en surpoids de maigrir s'ils veulent continuer à être déployés sur le terrain, un ultimatum qualifié de "bataille du bide" par un quotidien local.

Habibur Rehman, chef de la police du Pendjab, la province la plus peuplée du pays, a décrété que le tour de taille de ses 175.000 subordonnées ne devait plus excéder 96 cm, a annoncé sa porte-parole, Nabila Ghazanfar.

"Je suis au régime, et si je peux maigrir, pourquoi pas vous", a déclaré M. Rehman à ses troupes le mois dernier pour justifier son ordre, des propos rapportés à l'AFP par Mme Ghazanfar.

"Quand ils sont en surpoids, les policiers ne sont pas en mesure de traquer efficacement les bandits, voleurs et autres criminels", explique cette dernière.

Selon elle, au moins 50% des policiers du Pendjab sont en surpoids.

Cette proportion atteindrait même 77% à Rawalpindi, ville jumelle de la capitale Islamabad, qui abrite le quartier général de l'armée et a été visée ces dernières années par plusieurs attaques meurtrières des rebelles talibans, selon le quotidien en anglais The News. "Les policiers y semblent en train de perdre la bataille du bide", note facétieusement le journal.

M. Rehman a envoyé à tous les policiers de sa province une lettre leur ordonnant de maîtriser leur poids. Ceux qui seront toujours en surpoids à partir du 1er juillet ne seront plus affectés à des postes de terrain.

Depuis, "les officiers s'inscrivent dans des clubs de sport ou font d'autres exercices, notamment du jogging, pour devenir minces", a ajouté Mme Ghazanfar.

Mais le sous-effectif chronique en vigueur dans la police n'arrange pas les choses, souligne-t-elle, car, "quand un policier fait le travail de six autres, il n'a pas le temps de faire de l'exercice".

"La hiérarchie va évaluer les progrès fait en la matière, et étendra au besoin la date butoir", a précisé un haut responsable policier sous couvert d'anonymat.

La cuisine pakistanaise est très riche en viandes, huile et sucres, et le pays, dont plus de 20% de la population se trouve sous le seuil de pauvreté, compterait 22,2% de personnes en surpoids. Un chiffre modeste au niveau mondial, selon le magazine Forbes, qui a classé le Pakistan 165e sur un total de 194 dans son classement des pays "les plus gros" au monde. Des sources locales pakistanaises évoquent elles un taux de surpoids d'environ 25%.

Sources : msn.com

Repost 0
Jean- François Helleux - dans articles humeur
commenter cet article
15 juin 2012 5 15 /06 /juin /2012 19:00
Repost 0
Jean- François Helleux - dans articles humeur
commenter cet article
13 juin 2012 3 13 /06 /juin /2012 19:11
Repost 0
Jean- François Helleux - dans articles humeur
commenter cet article