Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de Jean-François Helleux
  • Le blog de Jean-François Helleux
  • : Ce blog est destiné à toutes les personnes qui souhaiteront avoir de mes nouvelles ou tout simplement me lire. Lecture, écriture, histoire ...
  • Contact

Profil

  • Jean- François Helleux

Nombre de visiteurs

Recherche

Il y a actuellement    personnes connectées à Over-Blog dont    sur ce blog

Catégories

8 novembre 2012 4 08 /11 /novembre /2012 18:19

Le Secours Catholique s’inquiète de la hausse de la pauvreté au cours des dix dernières années.

L’ONG Secours Catholique a accueilli 1.422.000 personnes en 2011, dont 668.000 enfants, selon son rapport annuel 2011. En raison de la crise, la pauvreté touche notamment les femmes seules avec enfant. La part des familles aidées par l’ONG est passée de 47% à 53%.

94% des personnes accueillies par le Secours Catholique vivaient sous le seuil de pauvreté (964 €) et 68% étaient même sous le seuil de très grande pauvreté (644 €).

Pire : 1/3 des personnes accueillies avait déjà fréquenté les structures de l’ONG l'année précédente. Un chiffre inquiétant qui montre que la pauvreté s’installe durablement pour les personnes touchées.

Les femmes surreprésentées

Les femmes, qui représentaient 50% des personnes accueillies dans les centres en 2001, représentent désormais 57% des personnes accueillies. Dans le détail, 160.000 mères célibataires ont contacté le Secours Catholique en 2011, contre 20.000 pères seuls. La hausse de la part des mères célibataires est vivement dénoncée par toutes les associations depuis de nombreuses années.

Face à cette situation intenable, le Secours Catholique réclame une revalorisation des minima sociaux et une réduction des charges fixes (loyer, transport, etc.).

Selon les derniers chiffres de l'Insee, le taux de pauvreté était de 14,1% en 2010. Crise oblige, il a atteint son plus haut niveau depuis 1997. En 2010, 8,6 millions de personnes vivaient en dessous du seuil de pauvreté.

Repost 0
Jean- François Helleux - dans articles humeur
commenter cet article
30 octobre 2012 2 30 /10 /octobre /2012 18:21
 
Repost 0
Jean- François Helleux - dans articles humeur
commenter cet article
24 octobre 2012 3 24 /10 /octobre /2012 17:10
Repost 0
Jean- François Helleux - dans articles humeur
commenter cet article
23 octobre 2012 2 23 /10 /octobre /2012 18:40

Une place handicapée, c'est plus facile pour faire les courses.

 

540644 455433284485480 1719680105 n

Repost 0
Jean- François Helleux - dans articles humeur
commenter cet article
13 octobre 2012 6 13 /10 /octobre /2012 17:13
Repost 0
Jean- François Helleux - dans articles humeur
commenter cet article
12 octobre 2012 5 12 /10 /octobre /2012 19:36

 

Le père Alain Krauth a déjà commencé à faire visiter l’église contemporaine, édifiée sur un plan simple. - petreau

Le père Alain Krauth a déjà commencé à faire visiter l’église contemporaine, édifiée sur un plan simple

 
L’église Saint-Éloi, dans le quartier de Puits-Berteau, est mise en vente au prix de 170.000 euros. Elle peut facilement s’adapter à d’autres activités.

La décision n'a pas été facile mais après un an de réflexion et de consultation des paroissiens, le diocèse met en vente une des cinq églises qu'il possède, sur les six de la paroisse vierzonnaise.

À vendre, 170.000 euros, bâtisse des années cinquante, bon état

Il y a une vingtaine d'années, la chapelle Saint-Vincent-de-Paul, située dans une propriété privée route de Paris, avait déjà été vendue. Mais cette fois, c'est un lieu de culte, l'église Saint-Éloi, qui va bientôt être présenté dans des agences immobilières, chez des notaires et sur un site Internet où l'on trouve tout. Comme n'importe quel bien immobilier : à vendre, 170.000 euros, bâtisse des années cinquante, bon état, comportant une nef de 26 mètres de long par 11,30 m pouvant accueillir plus de deux cents personnes. Vitraux contemporains. Trois petites salles attenantes. Terrain herbeux. Possibilité parkings. Proche services.

« Il y a eu débat et cela n'est pas facile à accepter pour tout le monde. C'est le seul bien mis en vente pour le moment », explique le père Alain Krauth.

Saint-Éloi est le lieu de culte le moins utilisé, situé dans un quartier qui a vécu de grands bouleversements démographiques. La baisse de population et l'évolution des pratiques religieuses ont signé la mort de l'église baptisée du nom du patron des métallos. « Dans les années cinquante et soixante, c'était pertinent de construire une église ici », précise le père Krauth.

Des contacts ont été pris avec de potentiels acheteurs : « Ce lieu peut facilement être adapté à d'autres activités, pour des entreprises et des artisans mais aussi des particuliers. Nous savons également que des associations recherchent une salle pour des obsèques civiles. »

Saint-Éloi pourrait aussi devenir une mosquée, l'Association des Marocains s'étant manifestée. La ville disposant déjà de nombreux bâtiments communaux ne serait en revanche pas intéressée.

Véronique Pétreau Le Berry.fr

Repost 0
Jean- François Helleux - dans articles humeur
commenter cet article
30 septembre 2012 7 30 /09 /septembre /2012 18:07
A cause d'un dépôt de marque effectué par un chef d'entreprise, le village a perdu le droit d'utiliser son propre nom à des fins commerciales. Les habitants ont réagi par une action symbolique.
Les habitants de Laguiole se sentent trahis. Le nom de leur village, qui est aussi la marque de fabrique de leurs célèbres couteaux de qualité, est usurpé par des imposteurs.
En 1993, un certain Gilbert Szajner déposait la marque Laguiole pour désigner de la coutellerie ainsi que du linge de maison, des vêtements, des briquets, des stylos, des casseroles ou des barbecues. Depuis, ce particulier du Val-de-Marne accorde des licences à des entreprises françaises et étrangères en tous genres, qui commercialisent des "faux" Laguiole. La marque Laguiole, en principe synonyme de qualité, peut donc recouvrir des produits très divers, qui ne sont pourtant pas des "contrefaçons" au sens strict, puisqu'ils sont commercialisés en toute légalité. Résultat : 9 couteaux Laguiole sur 10 ne sont pas fabriqués à Laguiole.
Ces produits importés, le plus souvent de Chine, ont le droit d'utiliser le nom de Laguiole ainsi que la célèbre abeille. A l'inverse, le village perd le droit de faire une utilisation commerciale de son propre nom, perdant ainsi une partie de son identité. Les 1300 habitants n'ont pas le droit de profiter de leur célèbre nom. La législation du dépôt de marque tolère heureusement que quiconque le souhaiterait puisse utiliser le nom pour des couteaux. Mais en revanche, pas question à Laguiole de se diversifier en vendant ainsi d'autres produits sous le même nom....
Un nouveau différent judiciaire a opposé récemment Gilbert Szajner au village souhaitant récupérer l'usage de son nom, sans succès. De quoi attiser la colère des habitants. La commune avait demandé au tribunal de grande instance de Paris de prononcer la nullité des marques déposées par Gilbert Szajner. Elle dénonce l'instrumentalisation du nom pour induire en erreur les consommateurs sur l'origine des produits.
Mais le tribunal considère que la notoriété du village n'est pas établie. La commune n'est donc "pas fondée à invoquer une atteinte à son nom, à son image et à sa renommée". Le conseil municipal s'est dit favorable à un appel de cette décision.
Repost 0
Jean- François Helleux - dans articles humeur
commenter cet article
14 septembre 2012 5 14 /09 /septembre /2012 14:32
Rappelé par Mima, une très belle chanson de JJ Goldman qui mérite d'être écoutée avec attention :
 
 
Repost 0
Jean- François Helleux - dans articles humeur
commenter cet article
11 septembre 2012 2 11 /09 /septembre /2012 22:39
Je ne m'en lasse pas
 
Repost 0
Jean- François Helleux - dans articles humeur
commenter cet article
31 août 2012 5 31 /08 /août /2012 22:36
Repost 0
Jean- François Helleux - dans articles humeur
commenter cet article