Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de Jean-François Helleux
  • Le blog de Jean-François Helleux
  • : Ce blog est destiné à toutes les personnes qui souhaiteront avoir de mes nouvelles ou tout simplement me lire. Lecture, écriture, histoire ...
  • Contact

Profil

  • Jean- François Helleux

Nombre de visiteurs

Recherche

Il y a actuellement    personnes connectées à Over-Blog dont    sur ce blog

Catégories

16 juillet 2010 5 16 /07 /juillet /2010 09:52

Un enfant de 10 ans s'est vu accorder par la police britannique une licence pour fusil de chasse. L'année dernière se sont 49 licences qui ont été accordées à des mineurs. 

 

Le Daily Mail explique ainsi qu'un enfant de 10 ans a reçu une licence pour un fusil de chasse. La fondatrice de l'association Mothers Against Guns s'indigne : "J'aimerais parler aux parents de l'enfant et au policier qui ont cru que c'était une bonne idée. A quoi est-ce qu'ils pensaient ? Aucun enfant de 10 ans ne devrait avoir une arme entre les mains, c'est affreux". Et Lucy Cope d'ajouter : "Le temps où les petits garçons jouaient aux cow-boys et aux indiens est dépassé. Tous les jours, des jeunes meurent dans la rue à cause des armes. La police distribue les licences sans réfléchir, comme si c'était des Smarties, et c'est complètement immoral".Pour le secrétaire général de la National Rifle Association : "Il n'y a pas de problème, s'ils sont surveillés et formés correctement. C'est un sport, pas une activité militaire, et la sécurité est la devise". Et 7sur7 d'expliquer qu'une licence coûte 50 livres au Royaume-Uni et qu'elle est valable 5 ans.

 

Sources : Yahoo actualités

 

Repost 0
Jean- François Helleux - dans articles humeur
commenter cet article
15 juillet 2010 4 15 /07 /juillet /2010 08:57

franconville-france-2853967548-120740Dans les années 50 et 60, ce sont surtout les jeunes garçons qui s'amusent avec leurs billes dans les cours d'école. Parmi une grande majorité de billes en verre se trouvaient encore certaines billes en chaux et ciment artificiel, appelées "billes en terre".

 

Le saviez-vous ? Ahjourd'hui, nombreux sont les collectionneurs qui s'affrontent lors des ventes aux enchères pour acquérir des billes très rares, pouvant atteindre un montant de plusieurs centaines d'euros.

Repost 0
12 juillet 2010 1 12 /07 /juillet /2010 23:48

pics-med-14328-310265-peugeot-403La 403 de Peugeot a été produite uniquement entre les années 1955 et 1966.

 

Avec l'installation d'un moteur diésel en 1959, la Peugeot 403 sera le premier modèle français avec le diésel de série.

 

Cette voiture reste aujourd'hui emblématique, et est surtout reconnue comme étant la voiture de Peter Falk dans la série américaine Columbo, dont les premiers épisodes remontent à 1968.

 

Aujourd'hui, les collectionneurs trouvent encore assez facilement des Peugeot 403 de l'époque à des prix modestes (sauf les cabriolets, et les berlines N4Y du salon de 1957 qui sont très rares). Certains même roulent tous les jours avec.

Repost 0
11 juillet 2010 7 11 /07 /juillet /2010 10:31

La Fondation Abbé Pierre, qui s'est spécialisé dans la défense et l'aide aux mal-logés, a décidé d'installer un SDF de

glace en face du musée du Louvre pour sensibiliser les passants à cette cause. 

 

La statue de glace mesure un mètre de haut pour un poids total de deux cent kilos. Installé en plein soleil et cela en pleine canicule, elle fond rapidement et a pour but de concrétiser les problèmes des SDF en France qui finissent parfois par être transparents aux yeux de la population. Silencieusement, mais de façon remarquée, le SDF de glace fond donc, un message à côté de lui : "L'été, les SDF meurent autant que l'Hiver. Agissons."Car en effet, si la cause des SDF est au centre de toutes les préoccupations lorsque surviennent les basses températures en hiver, il est à savoir que le nombre d'individus morts dans la rue est le même en été qu'en hiver. Jeudi 8 juillet donc, devant la pyramide de verre du Louvre, l'association a souhaité se rappeler au bon souvenir des Français, et cela de manière originale.

Repost 0
Jean- François Helleux - dans Emmaüs
commenter cet article
10 juillet 2010 6 10 /07 /juillet /2010 00:03

 

Les volets se sont ouverts pour t’accueillir,

Les fleurs ont resplendit de toutes leurs couleurs,

La chatte s’est précipitée dans tes jambes,

Et tu es revenue chez toi.

Tu es rentrée dans cette maison qui t’attendait.

 

Tu as laissé derrière toi

Ces hommes en blanc,

Cette chambre aseptisée,

Et tu es revenue dans le monde.

 

Rien n’avait bougé

La maison était plongée dans une léthargie,

Le jardin pâlissait de langueur,

La chatte déambulait en quête de caresses.

Et, lorsque tu es rentrée,

Tout ce petit monde s’est réveillé.

 

Nous t’attendions et tu es là.

 

Oh ! Bien sûr

Tout n’est pas fini.

C’est un homme et une femme du monde

Qui remplaceront les hommes en blanc.

Mais cette maison te soutiendra,

T’aidera à vaincre ton mal.

 

 

Repost 0
Jean- François Helleux - dans Ecriture
commenter cet article
8 juillet 2010 4 08 /07 /juillet /2010 23:40

Un parti féministe suédois a brûlé mardi 100 000 couronnes en billets de banque, soit 10 385 euros, pour dénoncer les discriminations salariales entre hommes et femmes. "C'est ce que perdent les femmes à chaque minute dans le système actuel où les salaires sont déterminés en fonction du sexe", a déclaré Gudrun Schyman, chef du parti initiative féministe, commentant l'action à la radio publique suédoise.

 
 

 Détruire des billets de banque n'est pas illégal en Suède, a précisé un porte-parole de la banque centrale. "Ce n'est pas drôle de brûler de l'argent. Je sais que c'est beaucoup d'argent. Cela représente beaucoup d'argent pour moi et pour beaucoup d'autres", a convenu Gudrun Schyman, ajoutant qu'il y avait une longue liste d'organisations caritatives qui auraient pu en bénéficier.

"Mais, a-t-elle expliqué, Initiative féministe est un parti politique, pas une organisation caritative. Nous œuvrons pour changer la réalité. La question que nous voulons soulever à travers ce geste, ce sont les discriminations salariales." Initiative féministe a été fondé en 2005 et a présenté ses premières candidates aux législatives de 2006 mais n'a pas remporté de siège au Parlement.

 

Sources : Le Monde .fr

Repost 0
Jean- François Helleux - dans articles humeur
commenter cet article
7 juillet 2010 3 07 /07 /juillet /2010 23:48

Un rapport sénatorial envisage d'appliquer la redevance audiovisuelle aux possesseurs d'ordinateurs. Pourquoi cette mesure et quand serait-elle appliquée ? Réponses.

 

Pour compenser la suppression totale de la publicité sur France Télévisions, un rapport sénatorial évoque la possibilité d'élargir l'assiette de la redevance audiovisuelle aux ordinateurs et aux résidences secondaires.

Jusqu'alors, le manque de revenus dû à l'abandon de la publicité après 20 heures sur France Télévisions était compensé par une taxe imposée aux groupes de télécommunication. Mais cette taxe est contestée par les Institutions Européennes. Il fallait donc réfléchir à d'autres pistes de financement.

Les sénateurs auteurs du rapport Claude Belot (UMP) et Catherine Morin-Desailly (UC) estiment que "la redevance doit constituer l'outil de financement majeur de France Télévisions". Le groupe télévisuel devant définitivement perdre ses revenus publicitaires en 2012, c'est donc dès cette date que les ordinateurs et les résidences secondaires pourraient être soumis à la redevance audiovisuelle.

Selon le rapport, "il s'agirait de revenir sur la suppression de la redevance pour les résidences secondaires, ce qui rapporterait 200 millions" d'euros par an, et d'y ajouter une redevance sur les ordinateurs, pour 20 millions d'euros par an, soit un total de 220 millions d'euros par an.

Cependant, si la publicité était conservée en journée, ce que réclament certains, la redevance audiovisuelle ne s'élargirait alors qu'aux ordinateurs, épargnant les résidences secondaires.

 

Sources : planet.fr

Repost 0
Jean- François Helleux - dans articles humeur
commenter cet article
6 juillet 2010 2 06 /07 /juillet /2010 12:46

images-copie-12Quel écolier des années 50 ou 60 n'a pas porté de bretelles sous son pull pour retenir son pantalon ou sa culotte courte ?

 

De nos jours, la ceinture a largement remplacé les bretelles et celles-ci se portent le plus souvent bien visibles, comme l'accessoire d'une tenue.

Repost 0
5 juillet 2010 1 05 /07 /juillet /2010 00:14

BOGNY-SUR-MEUSE (Ardennes). Les gendarmes se sont mobilisés, mais il ne s'agissait que d'un patron « social » qui n'avait pas voulu que son ouvrier salisse l'habitacle de son automobile !

APRÈS COUP, certains événements font sourire. Mais sur le moment, ils ont plutôt tendance à provoquer l'émotion, voire la panique. Puis une certaine indignation. C'est ce qui s'est produit, hier matin, vers 9 heures, à Bogny-sur-Meuse, lorsqu'une accompagnatrice de bus scolaire n'en a pas cru ses yeux, en voyant passer, à vive allure, une Citroën C2, de couleur bleue avec, pendant hors du coffre, « deux jambes qui avaient l'air humaines, les pieds tournés vers le haut ».
Lorsqu'ils reçurent cette description insolite, sur le 17, accompagnée d'une invitation affolée à intervenir « au plus vite », les permanents du centre opérationnel de la gendarmerie, se demandèrent, durant un instant, s'ils n'avaient pas affaire à une de ces louftingues, qui encombrent régulièrement leurs lignes téléphoniques.
Mais, comme dans les minutes suivantes, plusieurs autres appels, tout aussi angoissés, leur décrivirent exactement la même scène, l'affaire fut, dès lors, prise très au sérieux et tous les moyens mis en œuvre, pour intercepter au plus vite le véhicule suspect. Avec l'hypothèse, d'ailleurs émise par l'un des appelants, qu'il pût s'agir d'un cadavre transporté en hâte, par un meurtrier présumé !
Ainsi, plusieurs patrouilles appartenant à la communauté de brigades de Nouzonville, mais aussi à la brigade des recherches, furent-elles mobilisées, simultanément, à la fois pour recueillir les témoignages précis des personnes ayant donné l'alerte et pour retrouver le mystérieux « corbillard ».
Il ne voulait pas d'un « pue la sueur »
Ce qui ne tarda pas à se produire. A l'énorme surprise du conducteur de la Citroën, ne s'attendant pas à se faire « serrer » brusquement par plusieurs véhicules bleus, gyrophares et deux-tons activés. Il est vrai que son émotion ne pouvait qu'être d'autant plus vive, qu'il n'avait absolument rien à se reprocher et qu'il n'avait tué personne. Encore que, dans un département de tradition ouvrière comme les Ardennes, ses pratiques d'un autre temps, aient tout de même de quoi surprendre. Voire choquer.
En effet, lorsque les gendarmes ont eu l'explication de tout ce psychodrame, ils sont restés quelque peu estomaqués. Le conducteur de la voiture n'était autre qu'un petit chef d'entreprise de Bogny, qui était allé récupérer un de ses ouvriers sur un chantier, pour l'emmener travailler sur un autre.
Or, comme celui-ci était quelque peu crotté, couvert de poussière de ciment et qu'il puait un peu fort la sueur, ce patron manifestement très « social », n'avait pas voulu qu'il s'installât dans l'habitacle de sa voiture, pour ne pas en salir les sièges, ni incommoder ses narines de l'odeur aigre de ses aisselles.
L'obligeant, dès lors, à voyager plié tant bien que mal dans le coffre de son véhicule. Avec tout de même une touche d'humanité, puisqu'il lui avait permis de laisser dépasser ses jambes au dehors, tout en laissant le hayon entrouvert, pour qu'il puisse respirer, en le fixant par des sandows !
G.G.-M.

 

Sources : l'Ardennais 23 juin 2010

Repost 0
Jean- François Helleux - dans articles humeur
commenter cet article
4 juillet 2010 7 04 /07 /juillet /2010 09:37

Il y a des chiffres

1 opération, 8 anesthésies en 3 semaines,

5 semaines d’hospitalisation.

 

Il y a des mots.

Des mots qui font peur :

Amputation, bloc opératoire, greffe,

Des mots étrange, issus d’une autre langue :

Faciite nécrosante.

Et, tu subis, et tu souffres.

 

De la fenêtre de ta chambre,

Au neuvième étage, tu te rapproches du ciel,

Et de temps en temps

Un visiteur inattendu apparaît :

Un goéland.

 

Sur le rebord de la fenêtre,

Il regarde et quémande

Quelques subsides.

 

Situation étrange d’un animal

Plein d’énergie, de vigueur

Cherchant l’aide et l’attention

D’une malade.

 

 

Repost 0
Jean- François Helleux - dans Ecriture
commenter cet article