Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de Jean-François Helleux
  • Le blog de Jean-François Helleux
  • : Ce blog est destiné à toutes les personnes qui souhaiteront avoir de mes nouvelles ou tout simplement me lire. Lecture, écriture, histoire ...
  • Contact

Profil

  • Jean- François Helleux

Nombre de visiteurs

Recherche

Il y a actuellement    personnes connectées à Over-Blog dont    sur ce blog

Catégories

6 mai 2016 5 06 /05 /mai /2016 19:52

1er mai

Un drapeau rouge

Flottait au vent.

Une foule serrée, unie,

Criait des slogans,

Des hommes, des ouvriers,

Portaient pancartes et banderoles.

C’était le jour de la fraternité,

De l’unité De la solidarité.

Ensembles, unis, les ouvriers,

En tenue du dimanche,

Chantaient, à tue-tête,

L’Internationale.

L’air était un peu frais.

Au revers des vestes

Fleurissaient des brins

De muguet.

Nous étions le premier jour de mai.

Joli premier mai

Qui met dans la rue

Des hommes, des femmes

Qui luttent

Pour un peu de dignité.

Repost 0
Jean- François Helleux
commenter cet article
26 avril 2016 2 26 /04 /avril /2016 18:45

La forêt de Brocéliande, en Bretagne, appartient au mythe du roi Arthur et de ses chevaliers de la Table ronde. On ne garantit pas qu’elle soit l’authentique forêt mythique puisque la tradition en désigne d’autres outre-Manche et en Bretagne. Mais cette forêt-là est synonyme de traversée des siècles et des civilisations dans un remarquable état de conservation. C’est la raison pour laquelle la commune de Paimpont (Ille-et-Vilaine) et les communes limitrophes de cette forêt se sont associées pour une opération de mise en valeur de ce site légendaire, baptisée « Destination Brocéliande ». Et comme Merlin l’Enchanteur a des pouvoirs magiques, c’est probablement lui qui a soufflé aux oreilles de la déesse Europe d’attribue un prix à cette initiative qui s’inscrit dans une démarche de tourisme durable.

Le seul site français

Bruxelles vient en effet de distinguer douze sites européens pour leur efforts en matière de tourisme durable et « Destination Brocéliande » est la seule initiative française retenue dans ce palmarès européen.

Il faut dire que le site s’y prête et que tout est mis en œuvre sur place pour que cette forêt mythique continue à s’inscrire dans le temps. Ici, ce sont des mesures de conservation du patrimoine culturel et des paysages naturels. Là, des hectares de plantations d’arbres pour faire contribuer ce territoire à la lutte contre le réchauffement climatique. C’est aussi la protection de l’environnement et de la biodiversité avec plusieurs zones protégées, dont une Natura 2000. Mais encore un réseau de transport en commun pour éviter un trafic trop dense en bordure du site ou encore l’encouragement à l’achat de produits locaux et issus du commerce équitable.

C’est tout cet ensemble de mesures que l’Europe a voulu distinguer en attribuant à Destination Brocéliance l’un de ses prix d’excellence, dans la catégorie « Meilleur impact environnemental ». Avec l’espoir que la fée Morgane voudra bien inspirer d’autres initiatives pour que le tourisme sache lui aussi s’inscrire dans la durée.

Bretagne Bretons

Repost 0
Jean- François Helleux
commenter cet article
24 avril 2016 7 24 /04 /avril /2016 10:40
Repost 0
Jean- François Helleux
commenter cet article
20 avril 2016 3 20 /04 /avril /2016 10:02
Déshumanisation
Repost 0
Jean- François Helleux
commenter cet article
18 avril 2016 1 18 /04 /avril /2016 08:24
Sur facebook
Repost 0
Jean- François Helleux
commenter cet article
11 avril 2016 1 11 /04 /avril /2016 14:40

Voyage dans un fauteuil (A Serge et Gérard)

Je lis,

Je lis les poèmes de mon ami.

Je regarde les photos

Du pays de son rêve.

Les mots, les phrases

M’emportent.

Je me retrouve près du lac,

Son lac,

Au-milieu du village de pierre,

Perdu dans la montagne.

Je ressens le froid sec

De l’hiver,

La chaleur agressive

Qui brûle les pierres l’été.

Sur les pentes,

Des paysans coupent le foin.

Dans la cour de ferme,

On tue le cochon.

Vie simple et universelle

Des hommes de la terre.

Et ce lac, obsédant,

Qui hante l’âme du poète.

Près de sa compagne,

Amoureux,

Il vit là un bonheur paisible

Sans cesse renouvelé.

Je voyage en noir et blanc

Au cœur de ce coin

Du Portugal,

Terre d’accueil de mes amis,

Ecrivains ou photographe.

Revenu de mes transmigrations,

Assis dans mon fauteuil,

Je reviens, à regret,

A la réalité.

Voyage,

Voyage dans un fauteuil.

Puissance des phrases, des mots.

Plaisir du texte, des images.

Travail du poète et du photographe

Repost 0
Jean- François Helleux
commenter cet article
2 avril 2016 6 02 /04 /avril /2016 14:27

Un article dans Fougères ensemble :

Après le "Printemps de l'insertion professionnelle"
Repost 0
Jean- François Helleux
commenter cet article
1 avril 2016 5 01 /04 /avril /2016 15:50
Repost 0
Jean- François Helleux
commenter cet article
31 mars 2016 4 31 /03 /mars /2016 19:28
Un peu de technique au MEDEF
Repost 0
Jean- François Helleux
commenter cet article
28 mars 2016 1 28 /03 /mars /2016 10:17

L’académicien Alain Decaux s’est éteint ce dimanche 27 mars, à l’âge de 90 ans. L’hommage à l’historien est unanime : Alain Decaux fut un “passeur de mémoire” exceptionnel, tant par ses livres que par ses émissions radiophoniques que ses succès à la télévision.

Quel point commun y avait-il entre Alain Decaux et Fougères ? Il porte un nom : Jean Guéhenno (Fougères 1890-Paris 1978).

L’historien succéda en effet à l’auteur de "Changer la vie" à l’académie française, en 1980.

Déjà en 1979 Dans son discours de réception à l’académie, Alain Decaux évoqua largement la vie de Guéhenno. Quelques mois avant d’entrer au quai de Conti, et afin de préparer son “éloge”, Alain Decaux était d’ailleurs venu à Fougères. Il y avait été reçu par le maire de l’époque, Michel Cointat.

Alain Decaux eut l’occasion de revenir à Fougères le lundi 13 février 1989. Alors secrétaire d’Etat à la francophonie, il avait été invité par le maire Jacques Faucheux, à inaugurer la toute nouvelle place Jean-Guéhenno, qui venait de remplacer les anciennes halles, au pied du beffroi.

Dans la salle d’honneur de l’hôtel de ville, Alain Decaux avait salué la leçon d’histoire et d’humanisme donnée par Jean Guéhenno.

Chronique Républicaine

L'historien Alain Decaux était venu à Fougères, sur les traces de Jean Guéhenno
Repost 0
Jean- François Helleux
commenter cet article