Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de Jean-François Helleux
  • Le blog de Jean-François Helleux
  • : Ce blog est destiné à toutes les personnes qui souhaiteront avoir de mes nouvelles ou tout simplement me lire. Lecture, écriture, histoire ...
  • Contact

Profil

  • Jean- François Helleux

Nombre de visiteurs

Recherche

Il y a actuellement    personnes connectées à Over-Blog dont    sur ce blog

Catégories

1 janvier 2012 7 01 /01 /janvier /2012 09:37

A tous mes amis blogueurs et à mes lecteurs d'un jour, j'adresse tous mes meilleurs voeux pour 2012.

 

Des voeux de joie, bonheur et santé pour vous et tous vos proches.

 

198225 10150096300771266 374240111265 6811914 4168-copie-1  

Repost 0
Jean- François Helleux - dans Ecriture
commenter cet article
27 décembre 2011 2 27 /12 /décembre /2011 16:42

Une récente étude menée par des psychologues tend à démontrer que les hommes perdent une partie de leurs facultés intellectuelles lorsqu'ils sont en conversation avec une femme.

C'est la conclusion émise par ces chercheurs néerlandais dans les Archives of Sexual Behaviour et relayée par Le Monde : les performances cognitives de l'Homo sapiens mâle diminuent après une interaction avec un membre du sexe opposé. Pour résumer, c'est le syndrome Tex Avery du loup qui a la langue qui tombe par terre et les oreilles qui chauffent.

Pour démontrer cette théorie, les scientifiques ont fait subir des tests à des messieurs hétérosexuels. Le résultat est le suivant : après avoir discuté avec une femme, l'homme réussit moins bien des épreuves intellectuelles. La cause de ce comportement réside dans le fait que le mâle a tendance à surinterpréter les signaux envoyés par la dame ou la demoiselle et à sexualiser le moindre contact avec cette dernière. Ce constat est ancestral et découle de l'évolution des espèces : l'instinct de chasse de l'homme qui ne veut pas manquer une occasion de s'accoupler. Ainsi, il se déconcentre, s'épuise en voulant prouver sa valeur et perd temporairement une partie de ses facultés cérébrales.

Mieux, ces psychologues ont aussi démontré que cette dégénérescence mentale masculine provisoire intervient aussi en amont de la conversation. Si l'homme sait qu'une discussion avec un membre du sexe opposé est imminente, il égare alors certaines de ses capacités intellectuelles. Pour cela, les chercheurs ont fait subir des tests à des hommes et des femmes en leur avertissant qu'ils parleraient à un membre du sexe opposé avant que les tests ne soient effectués. Résultats, les hommes ont moins bien réussi ces contrôles que les femmes. Pourtant, la personne avec laquelle les hommes conversaient avant l'épreuve était en fait une voix automatisée issue d'un ordinateur...

 

Sources : Yahoo actualités

Repost 0
Jean- François Helleux - dans articles humeur
commenter cet article
23 décembre 2011 5 23 /12 /décembre /2011 16:58

A tous mes amis blogueurs : un joyeux Noël

 

noel magique10

Repost 0
Jean- François Helleux - dans Ecriture
commenter cet article
21 décembre 2011 3 21 /12 /décembre /2011 17:10

 

  •  
  •  
L'adoption par l'Assemblée nationale d'un amendement proposé par les députés Marc Le Fur et François de Rugy redonne espoir aux partisans de la réunification de la Bretagne.
L'adoption par l'Assemblée nationale d'un amendement proposé par les députés Marc Le Fur et François de Rugy redonne espoir aux partisans de la réunification de la Bretagne. © Archives
L'Assemblée nationale a adopté mercredi, contre l’avis du gouvernement, un texte qui faciliterait le rattachement de la Loire-Atlantique à la Bretagne, en permettant de passer outre l’avis de la région Pays de la Loire, à laquelle le département appartient actuellement.

Cet amendement à un projet de loi sur l’organisation des « référendums d’initiative partagés » prévus par la réforme constitutionnelle de 2008 avait été déposé par plusieurs députés bretons emmenés par Marc Le Fur (UMP) et François de Rugy 'Europe Ecologie-les Verts).

 

Alors qu’actuellement, un département ne peut changer de région administrative que si cette modification recueille par référendum l’approbation d’une majorité d’électeurs dans le département et dans chacune des deux régions concernées, l’amendement n’exige cette approbation que dans le département et « dans la région dans laquelle le département a demandé à être inclus ».

Dans le cas d'un référendum sur le rattachement de la Loire-Atlantique à la Bretagne, celui-ci aurait lieu uniquement en Loire-Atlantique et dans les départements bretons, sans que les autres départements de la région Pays de la Loire puissent s’y opposer.

« Un pas historique »

L’adoption du texte, soutenu par des élus UMP, PS, et écologistes, constitue « une surprise », reconnaît François de Rugy. « C’est la preuve que les lignes bougent, et que le sujet n’est pas enterré ». Présents en séance, les socialistes bretons Marylise Lebranchu et Jean-Jacques Urvoas ont voté l'amendement.

Pour Marc Le Fur, « c'est un pas historique vers une Bretagne historique. Nous ne serons plus soumis au vote négatif de la Région Pays de Loire. Avec ce texte, les députés ne préjugent pas du résultat mais donnent un cadre, une procédure permettant aux citoyens de s’exprimer. Le peuple de Bretagne va enfin pouvoir s’exprimer en toute liberté. Je remercie tous les députés qui ont soutenu cet amendement, au-delà des clivages politiques habituels. La réunification de la Bretagne est en marche ! ».

Le texte doit maintenant être examiné par le Sénat, et par le Conseil constitutionnel.

L'amendement a été déposé dans le cadre du projet de loi sur le référendum d'initiative populaire. L'estimant hors sujet, le rapporteur avait donné un avis négatif.

Sources : Ouest France

Repost 0
Jean- François Helleux - dans Bretagne
commenter cet article
17 décembre 2011 6 17 /12 /décembre /2011 23:44
Loukanikos, un chien présent dans la plupart des manifestations contre l'austérité à Athènes et repéré par les photographes de presse, est devenu une emblème planétaire de la contestation sociale, grâce au magazine Time qui en a fait une de ses p

Loukanikos, mot grec qui veut dire saucisse, apparaît depuis longtemps dans de nombreux reportages photo, de l'Agence France Presse (AFP) notamment, toujours aux côtés des manifestants, en train d'aboyer contre les forces antiémeute casquées et bardées de lourds boucliers.

L'animal au poil blond rosé, est l'un de ces nombreux chiens errants, mais néanmoins identifié par le port d'un collier, qui sont légion dans les villes grecques ne disposant pas de suffisamment de refuges pour les animaux abandonnés.

"Je le photographie depuis au moins cinq ans", déclare Aris Messinis, photographe pour l'AFP à Athènes. "Pour moi, il n'est pas un symbole des manifestations, mais le meilleur ami des manifestants, et une note joyeuse dans les défilés".

"Comme il a un instinct de survie apparemment très développé, il aboie contre la police parce qu'il a été attaqué par des policiers", ajoute le photographe.

 

partagez

 

Photographe : Aris Messinis :: Le chien Loukanikos lors d'une manifestation à Athènes le 8 décembre 2011 photo : Aris Messinis, AFP 

"J'ai même vu un jour devant le Parlement des incidents éclater à cause de lui. Un policier a essayé de lui donner un coup de pied, les manifestants n'ont pas apprécié, certains ont envoyé des cocktails Molotov, la police a répondu par des gaz lacrymogènes", ajoute le photographe.

"Il y a d'autres chiens errants dans les manifestations, mais seul Loukanikos participe vraiment", fait remarquer Aris Messinis.

Aujourd'hui, l'internet regorge de photos et de vidéos montrant Loukanikos, qui a même un site sur un réseau social comportant plus de 23.000 inscrits. Ses fans du monde entier lui envoient des voeux dans toutes les langues, ou publient ses photos sur le fond musical de "I need a hero".

Time l'a élu "personnalité de l'année" aux côtés d'autres manifestants dans les cortèges qui ont fleuri dans le monde entier en 2011, depuis les révolutions du printemps arabe jusqu'à Occupy Wall Street.

"Les manifestants le traitent bien, beaucoup d'entre eux le nourrissent", précise Aris Messinis.

"Je ne pense pas qu'il ait été dressé, ajoute-t-il. "D'ailleurs, il n'écoute jamais personne, je pense qu'il me reconnaît, nous sommes un peu comme des amis, mais des amis à distance". ersonnalités de l'année.

 

Sources : Orange

Repost 0
Jean- François Helleux - dans articles humeur
commenter cet article
14 décembre 2011 3 14 /12 /décembre /2011 23:41

Photo d\'illustration AFP

Photo d'illustration AFP
 

Françoise Tenenbaum, adjointe au maire de Dijon à la santé, propose de faire appel aux vétérinaires dans les déserts médicaux pour faire face à la pénurie de praticiens en France, une proposition prise avec "humour" par les médecins et jugée "irréaliste" par les vétérinaires.

"J'ai réfléchi à la problématique dans laquelle nous sommes, notamment en Bourgogne où il y a des déserts médicaux, et je me suis rendue compte qu'il y avait des vrais médecins dans les territoires, ce sont les vétérinaires, qui peuvent intervenir en urgence", a déclaré l'élue PS à l'AFP.

"Je pense qu'il y a un champ de travail, mais il faudrait définir une passerelle de formation et cadrer la mission de ces vétérinaires. Surtout, ce ne serait pas à la place du médecin mais en l'attendant", a ajouté Françoise Tenenbaum, qui a formulé cette proposition dans Les Echos.

"C'est une idée personnelle qui n'engage personne d'autre que moi", a conclu Françoise Tenenbaum.

"C'est totalement irréaliste et dangereux ! On n'est pas du tout compétents pour faire une médecine humaine", a jugé Gérard Vignault, président du Conseil régional de l'ordre des vétérinaires de Bourgogne.

"Ce serait un recul des soins apportés aux gens. On reviendrait au XIXe siècle, alors que l'on est dans une politique de médecine de pointe: le médecin généraliste est devenu un aiguilleur vers les spécialistes", a-t-il analysé.

Jean-Pierre Mouraux, président du Conseil de l'ordre des médecins de Côte-d'Or, préfère prendre la chose "avec humour". "C'est un pavé dans la marre et ça fait bouger les canards. On en retiendra les bonnes intentions", a-t-il poursuivi.

Pour Monique Cavalier, directrice de l'Agence régionale de santé de Bourgogne, "aujourd'hui, ce n'est absolument pas pensable".

"La réglementation est claire, elle fait en sorte que nous ayons des médecins dans les zones rurales. Ca n'a été évoqué ni de près, ni de loin dans le plan régional de santé", a-t-elle souligné.

Fin novembre, le ministre de la Santé Xavier Bertrand a annoncé que le nombre des étudiants admis en médecine en France, fixé par un numerus clausus, serait à nouveau augmenté.

 

Sources : Charente libre

Repost 0
Jean- François Helleux - dans articles humeur
commenter cet article
14 décembre 2011 3 14 /12 /décembre /2011 17:37

Hallucinant échange à l’Assemblée nationale le 2 décembre dernier, retranscrit par Michel Abhervé sur son blog chez Alternatives économiques : « Mme Valérie Pécresse, ministre. Il s’agit de soutenir les communes pour l’acquisition de gilets pare-balles destinés à équiper les polices municipales. Il est donc proposé d’élargir les missions du fonds d’amorçage pour l’équipement des communes au titre du procès-verbal électronique institué l’année dernière et doté de 7,5 millions d’euros.

M. Jean-Pierre Brard. Quel rapport entre le procès-verbal électronique et les gilets pare-balles ?

Mme Valérie Pécresse, ministre. Cette dotation sera complétée par 2 millions d’euros prélevés sur les excédents du fonds d’aide au relogement d’urgence.

Mme la présidente. Quel est l’avis de la commission ?

M. Gilles Carrez, rapporteur général. Je ne suis pas favorable à cet amendement, madame la ministre. On financerait ces gilets pare-balles en prélevant 2 millions d’euros sur le fonds pour le relogement d’urgence. Franchement, ce n’est pas possible. Je sais bien que le FARU a un excédent, que l’on a d’ailleurs déjà utilisé pour abonder la DGF. Mais aller prélever de l’argent destiné au relogement d’urgence pour financer des gilets pare-balles, même si ce sont ceux des polices municipales, non !

Mme la présidente. La parole est à Mme la ministre.

Mme Valérie Pécresse, ministre. Le fait est que les 5 millions d’euros prélevés sur le FARU ne seront pas dépensés d’ici la fin du mois. Nous pensons qu’ils seraient mieux utilisés dans le cadre de l’acquisition des gilets pare-balles. Ces crédits nous ont été demandés par les communes. Vous savez combien il est difficile…

M. Gilles Carrez, rapporteur général. Qu’ils les trouvent sur les crédits ad hoc.

Mme Valérie Pécresse, ministre. Monsieur le rapporteur général, pour moi, en tant que ministre du Budget, chaque euro doit être dépensé. Voilà, c’est tout.

Mme la présidente. La parole est à M. Jean-Pierre Brard.

M. Jean-Pierre Brard. Cette proposition est invraisemblable. Je ne sais pas lequel de vos conseillers a eu cette idée, madame la ministre, mais si nous décernions comme le Canard enchaîné des « Noix d’honneur », il y aurait droit ! Vis-à-vis de l’opinion, vis-à-vis des associations, troquer des crédits destinés au relogement d’urgence contre des gilets pare-balles… Si encore, madame la ministre, vous aviez proposé, compte tenu de la situation dramatique des SDF, de troquer une partie des crédits pour le relogement d’urgence contre des couvertures chauffantes, j’aurais compris. Mais contre des gilets pare-balles, non ! Le ridicule a ses limites, même si je sais comme vous tous que, depuis Mme de Sévigné, il ne tue plus, hélas ! » Conclusion de Michel Abhervé : « Que nous constations que des crédits destinés au logement d’urgence n’aient pas été dépensés ne peut qu’étonner, vu l’ampleur des besoins restés non couverts. Mais que la Ministre ne se soit pas rendue compte du côté symbolique du prévèlement de sommes affectées au logement d’urgence pour les mettre sur le financement de gilets pare-balles montre qu’elle a le sens politique d’une huître. »

Repost 0
Jean- François Helleux - dans articles humeur
commenter cet article
12 décembre 2011 1 12 /12 /décembre /2011 11:17
Samedi soir le groupe Tri Yann était à Fougères pour un concert. Un grand moment de poésie bretonne.
 
Repost 0
Jean- François Helleux - dans Bretagne
commenter cet article
12 décembre 2011 1 12 /12 /décembre /2011 10:29
L'Atelier Sarabande se consacre essentiellement aux arts du clown. On a pu les redécouvrir sur la scène du théâtre Victor-Hugo, ce week-end.
L'Atelier Sarabande se consacre essentiellement aux arts du clown. On a pu les redécouvrir sur la scène du théâtre Victor-Hugo, ce week-end.
On compte, à Fougères, une dizaine de compagnies, de troupes ou d'associations de théâtre.À l'occasion des dix ans de la réouverture du théâtre, la plupart se sont produites ce week-end.
Le Théâtre à Falgard, l'historique

 

Cette compagnie a plus de trente ans et compte une vingtaine de comédiens non professionnels. Elle a ouvert cette rentrée un cours de théâtre pour les adultes débutants auquel on peut encore s'inscrire. Elle joue actuellement trois pièces, issues du théâtre contemporain : dont Armistice au pont de Grenelle d'Eric Westphal et Le Fait d'habiter Bagnolet de Vincent Delerm. Tél. 06 16 44 63 69 et letaf.over-blog.com

Le Théâtre du Chemin de Ronde, très pro

Encadré par Michel Jayat, comédien et metteur en scène, la compagnie a « une démarche professionnelle ». Mais elle ne s'empêche pas l'ouverture aux amateurs : une trentaine d'enfants suivent d'ailleurs ses cours. Née en 1985, la compagnie a déjà une vingtaine de pièces et de lectures spectacles à son actif. La dernière en date, Les Chaises d'Eugène Ionesco. Tél. 02 99 94 41 39 et theatrecheminderonde.fr

Les nez rouges : l'Atelier Sarabande

Cette troupe fait partie du Théâtre du Chemin de Ronde, mais elle se consacre aux arts du clown. « C'est de clown de théâtre qu'il s'agit. Notre but est avant tout de toucher le public » explique Michel Jayat, encadrant de l'Atelier. Les clowns travaillent actuellement la pièce Masques Ostendais, de Michel de Ghelderode. Tél. 02 99 94 41 39.

Nabab, rendez-vous fin décembre

Animée par le metteur en scène Christophe Tellier, Nabab travaille essentiellement à la création d'un spectacle qui est joué chaque année à Noël. Ce sera cette année la neuvième édition de Noël au balcon avec : Pourquoi m'as-tu mordu l'oreille ? (joué par les membres de la troupe) et Numéro complémentaire, par la compagnie Interludes. Tél. 02 99 94 12 20.

Brûlants Flambarts

La compagnie, composée de comédiens confirmés, propose deux spectacles. « Lui et Moi tourne depuis quatre ans partout en France. C'est un duo de chansons et d'humour. Enfin, chaque année nous nous installons également à la pizzeria Chez Alfio pour Le Capri paradis, un spectacle de sketches et de magie » explique Jean Baury, comédien. Tél. 06 21 85 16 75.

De Guitry à Anouilh, la Balosse

Née en 1986, le théâtre de la Balosse propose des cours pour enfants et ados, chaque samedi. On peut encore s'inscrire au cours des ados. Mais la Balosse, c'est avant tout une troupe de comédiens adultes. Ils travaillent aujourd'hui deux pièces de Sacha Guitry que l'on pourra découvrir au printemps. « Nous jouons également des pièces classiques ou de la tragédie » note Isabelle Biard, metteuse en scène. Tél. 02 99 99 83 83.

Les pluridisciplinaires d'Ath Liv

L'Atelier théâtre et livre vivant existe depuis quinze ans. Il travaille actuellement sur Incendies, de Wadji Mouawad. Cette compagnie, qui propose également des cours enfants, ados et adultes, se distingue par sa démarche pluridisciplinaire : films d'animation, arts plastiques ou encore marionnettes s'invitent aussi sur scène. Tél. 06 66 24 67 05 et athliv.fr

La p'tite dernière, Passage à l'acte

Créée en 2005, la troupe a déjà joué quatre pièces. Elle présentera Ernestine née Troispoux lors des rencontres théâtrales de Saint-Aubin-du-Cormier, les 28 et 28 janvier. passagealacte.over-blog.com

 

Claire ROBIN. Ouest-France
Repost 0
Jean- François Helleux - dans Bretagne
commenter cet article
8 décembre 2011 4 08 /12 /décembre /2011 10:03
Anthéa Sogno dans les bras de Sacha Petronijevic, ou Juliette dans les bras de Victor. Sébastien Lecouster.
Anthéa Sogno dans les bras de Sacha Petronijevic, ou Juliette dans les bras de Victor.© Sébastien Lecouster.
Dans le cadre des dix ans du théâtre, Anthéa Sogno jouera Victor Hugo mon amour. C'est une première à Fougères.
 
Trois questions à...

 

Anthéa Sogno,

comédienne et auteure de Victor Hugo mon amour.

Pourquoi écrire une pièce sur Juliette Drouet ?

Ce n'est pas moi qui l'ai écrite, mais Juliette et Victor ! Moi, je n'ai fait qu'adapter leur correspondance. Le jour où j'ai lu l'histoire de la vie de Juliette Drouet, c'était tellement incroyable que j'ai d'abord cru à un roman. Je me suis ensuite rendue compte que cette histoire d'amour était vraie... C'est une héroïne, et mon rôle d'artiste, c'est de la mettre en lumière. De soulever le couvercle qui cache encore ce trésor, cette femme qui a choisi, envers et contre tout, d'aimer Victor Hugo.

Que lui doit l'écrivain ?

Juliette lui a redonné la joie de vivre. Elle a abandonné sa carrière de comédienne et est devenue sa copiste, sa secrétaire. Elle a aussi sauvé la malle qui contenait Les Misérables. Sans elle, le monde n'aurait pas pu lire ce livre ! Tous les jours, elle lui écrivait. Dans ces 23 650 lettres, une véritable leçon d'amour. Mais Juliette n'a pas été considérée : elle était vue comme une « erreur » du héros Victor Hugo. Or elle était une nécessité ! Aujourd'hui, il faut que Juliette retrouve sa place. En France, alors que l'on parle de parité, il y a beaucoup de rues ou de places Victor-Hugo, mais pas assez portent le nom de Juliette... Je suis à l'origine d'une pétition pour proposer cette idée aux élus.

Vous avez joué la pièce plus de 450 fois, mais jamais à Fougères...

Oui, j'ai emmené Juliette à l'autre bout du monde, mais cette semaine, je la ramène chez elle, à Fougères. Et vivante.

 

Recueilli par C.R. Ouest-France
Repost 0
Jean- François Helleux - dans Ecriture
commenter cet article