Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de Jean-François Helleux
  • Le blog de Jean-François Helleux
  • : Ce blog est destiné à toutes les personnes qui souhaiteront avoir de mes nouvelles ou tout simplement me lire. Lecture, écriture, histoire ...
  • Contact

Profil

  • Jean- François Helleux

Nombre de visiteurs

Recherche

Il y a actuellement    personnes connectées à Over-Blog dont    sur ce blog

Catégories

14 février 2012 2 14 /02 /février /2012 09:56
L´ensemble musical Roc´hann (terme breton dont la traduction française est „petit rocher“) a été créé au printemps 2004 par deux Français expatriés en Slovaquie, vivant depuis plusieurs années a Bratislava, capitale de ce petit pays au coeur de l´Europe. L´objectif était clair : faire découvrir la Bretagne par la musique, le chant et la danse. Cette région de France, située la plus a l´ouest de l´hexagone, riche en légendes de l´époque celte, vous enivre par sa mer agitée, ses côtes sauvages, ses forets profondes, et par ses habitants, fiers de leur langue et de leur culture. Chants de marins tristes ou joyeux et chansons traditionnelles invitant a la danse sont interprétés par Frédéric et Didier, assistés de Nora (choriste), et accompagnés par cinq jeunes musiciens slovaques talentueux, Miso – Medo – Zuzka – Linda, expérimentés dans divers genres musicaux (World music, ethno, musique classique, jazz, pop, funky, rock).
Le groupe Roc´hann confirme son caractere multiculturel, non seulement de par sa composition, mais aussi par les arrangements de ses chansons et morceaux, dont les couleurs vous feront voyager vers d´autres pays européens. C´est a l´occasion de l´entrée de la Slovaquie dans l´Union européenne, le 1er mai 2004, que le groupe a donné son premier concert. Depuis cette date historique, il se produit dans les clubs, lors de diverses manifestations culturelles et lors de festivals internationaux (Beltine).
Compostion du groupe :
Frédéric Jacq – chant
Didier Rogasik – chant
Zuzka Cenkerová – violon
Linda Nováková – flûte
Milan Medek – guitare
Michal Kubinec – contrabasse
 
Repost 0
Jean- François Helleux - dans Bretagne
commenter cet article
13 février 2012 1 13 /02 /février /2012 23:15

Les BEP Services aux Personnes du site Michelet/lycée Le Taillandier /Fougères à la découverte de la Slovaquie

 

30 élèves (BEP Services aux Personnes du site Michelet/lycée Le Taillandier /Fougères ) sont partis du 30/01 au 9/01 à Ruzomberok en Slovaquie dans le cadre d'un échange scolaire afin de travailler sur la thématique Guerre/Paix. Au programme : activités culturelles, sportives et d'animation ainsi que le tournage d'un film par les élèves avec un réalisateur rennais : société GLP

 

 

Article du service de presse de l'ambassade de France à Bratislava avec photos

 

Le jeudi 09 février, l’Institut Français a accueilli dans sa galerie une délégation d’élèves du lycée agricole J - B le Taillandier, site Edmond Michelet, de Fougères (Ille-et-Vilaine) et du lycée public de Ruzomberok, accompagnés de leurs enseignants. Les jeunes ont présenté à M. Pierre CLOUET, Premier Conseiller de l’Ambassade de France en Slovaquie, et à M. Pascal SCHALLER, attaché de coopération pour le français, leur film tourné lors de leur séjour en Slovaquie, qui portait sur la paix en Europe et sur les origines celtiques des Slovaques et des Bretons.

La région Bretagne et la ville de Ruzomberok soutiennent ce projet et cet échange, mené par des enseignants et animateurs actifs et engagés. Pendant dix jours, les élèves français et leurs homologues slovaques ont ainsi partagé leur culture et leurs idées avec beaucoup d’intérêt et de réussite, le tout en langue française grâce au niveau B1/B2 qu’atteignent les élèves de Mme Jarmila SCHEEROVA.

La culture celtique suscite un intérêt toujours soutenu en Slovaquie, comme l’atteste le succès jamais démenti des crêpes bretonnes de Chez Amélie (www.chezamelie.sk) et du groupe franco-slovaque Roc’hann (www.rochann.sk).

JPEG - 147.7 ko
Accueil des lycéens par M. Pierre CLOUET, Premier Conseiller de l’Ambassade de France en Slovaquie.
JPEG - 118.4 ko
M. Pierre CLOUET M. Pascal SCHALLER, attaché de coopération pour le français, félicitent les lycéens français et slovaques pour leur esprit créatif.
JPEG - 108.6 ko
Un enseignant du lycée agricole J - B le Taillandier remet un cadeau à M. Pierre CLOUET pour cet accueil.
JPEG - 101.9 ko
Remise de petits cadeaux.
Repost 0
Jean- François Helleux - dans Bretagne
commenter cet article
11 février 2012 6 11 /02 /février /2012 16:19
 
 
 
 De retour du Maroc, la Présidente de l'association nous envoie un message :
"Nous avons raison de croire aujourd'hui que tout est mis en oeuvre au Maroc pour retrouver l'enfant.

Je rentre d'un voyage au Maroc de 5 jours effectué en compagnie de Mélanie, la soeur de la maman, et de deux journalistes de France 2 pour un tournage télé qui sera diffusé le mardi 28 février prochain à 20h40 dans le cadre d'une émission intitulée "HISTOIRE EN SERIE" animée par Béatrice SCHÖNBERG. Je vous invite à regarder ce soir là votre petit écran car nous attendons de cette émission un impact médiatique qui pourra sans doute alerter l'opinion publique dans l'espoir de trouver des témoins qui permettrait de localiser l'endroit où est retenu ENZO (FRANCE 2 est une chaine diffusée et regardée au Maroc) et également alerter les autorités politiques.

Ce voyage a permis de rencontrer sur place des journalistes marocains, l'avocat de la famille, le 1er substitut du procureur en charge du dossier et le magistrat de liaison en poste à l'ambassade de France.
Nous avons été rassurés par un discours clair ,sans aucune ambiguïté, et assurés que tout est mis en oeuvre sur place pour retrouver Enzo et qu'il s'agit bien de la phase finale du dossier qui est devenue une priorité et que le père de l'enfant est considéré eu Maroc comme un hors la loi.

Nous rentrons donc avec ce message d'espoir très important pour le moral de Coralie , de sa famille, de ses amis et de tous les adhérents et sympathisants de l'association."
 
 
 
 
 
 
 
 
Repost 0
Jean- François Helleux - dans articles humeur
commenter cet article
10 février 2012 5 10 /02 /février /2012 16:06

395897 341757895857477 100000698093833 1104235 509479019 n

Repost 0
Jean- François Helleux - dans articles humeur
commenter cet article
7 février 2012 2 07 /02 /février /2012 22:39

Pour continuer sur la vague de froid, je vous transmet un article du blog de Diagonale très parlant :

http://diagonale.over-blog.com/article-vague-de-froid-dans-le-dos-98703510.html

Repost 0
Jean- François Helleux - dans articles humeur
commenter cet article
6 février 2012 1 06 /02 /février /2012 23:39
Repost 0
Jean- François Helleux - dans Bretagne
commenter cet article
3 février 2012 5 03 /02 /février /2012 10:40
Repost 0
Jean- François Helleux - dans Emmaüs
commenter cet article
1 février 2012 3 01 /02 /février /2012 23:43

 

Je m'appelle Coralie Eugène, j'ai 24 ans, je suis aide soignante, je travaille à l'hôpital Pasteur à Cherbourg. Je suis la maman d'un adorable petit garçon, Enzo, qui a eu 4 ans le 14 février 2010.

Je me suis mariée le 1er octobre 2005 à Tourlaville avec M. Oussama Taïbi. Je me suis séparée de mon mari le 18 juillet 2006, pour violences conjugales, je suis partie chez mes parents avec Enzo, âgé de 5 mois.
J'ai demandé le divorce le 25 juillet 2006 (divorcée depuis le 6 décembre 2008).
M. Taïbi est parti au Maroc fin juillet 2006 et n'est revenu que début septembre 2006. A son retour du Maroc, et dans l'attente d'une décision de justice, j'ai autorisé mon ex-mari à voir son fils trois fois par semaine au domicile de mes parents.

Le 21 septembre 2006, il m'a insultée et a commis des dégradations chez mes parents. Depuis ce jour, je ne l'ai pas revu.
Par décision de justice du 18 janvier 2007, le juge aux affaires familiales de Cherbourg m'a accordé l'autorité parentale exclusive. Il a fait appel, le 20 décembre 2007,la cour d'appel de Caen a confirmé la décision du juge de Cherbourg en me laissant l'autorité parentale exclusive et en accordant au père des droits de visites et d'hébergements progressifs.

En effet, M. Taïbi n'a pas demandé de nouvelles de son fils pendant 15 mois (ni à Noël, ni pour son anniversaire). Enzo ne connaissait pas son père puisqu'il avait 5 mois quand j'ai quitté le domicile conjugal.
De fin janvier 2008 à fin avril 2008, il y a eu 6 visites sous surveillance, pendant les 4 mois suivants, les visites s'effectuaient de 14h à 18h , le deuxième et quatrième samedi du mois. A compter du début septembre 2008, il pouvait prendre son fils le deuxième et quatrième samedi du mois, du samedi 14h au dimanche 18h, et la moitié des vacances scolaires.
Enzo n'a passé qu'un week-end chez son père.

Le 18 septembre 2008, mon ex-mari m'a téléphoné, c'était la première fois en 2 ans. Il m'a demandé si j'avais reçu des papiers administratifs pour lui. Je lui ai demandé de quoi il parlait, il m'a répondu qu'il avait fait faire une pièce d'identité pour Enzo.
Le lendemain, le 19 septembre 2008, je me suis précipitée à la mairie d'Octeville dès l'ouverture pour récupérer ses pièces d'identité. La demande n'avait pas été faite à Octeville, mais à Cherbourg, les services de la mairie d'Octeville ont appelé la mairie de Cherbourg qui a confirmé que M. Oussama Taïbi venait juste de retirer un passeport au nom d'Enzo. M. Taïbi a obtenu un faux vrai passeport en cachant qu'il était séparé juridiquement et qu'il n'avait pas l'autorité parentale.

Devant la gravité des faits, je suis allée à la sous préfecture de Cherbourg qui a établi une interdiction de sortie de territoire pour Enzo. Il a été également inscrit sur le fichier des enfants susceptibles d'être enlevés.

M. Oussama Taïbi a été convoqué la semaine suivante par la brigade des mineurs de Cherbourg , on lui a demandé de restituer le passeport. Il a prétendu l'avoir perdu. La brigade des mineurs et le procureur étant au courant qu'il détenait ce passeport et compte tenu du risque d'enlèvement , je ne devais pas présenter l'enfant à son père lors de la prochaine visite.

Le 27 septembre 2008, il est venu chercher son fils, je lui ai dit qu'Enzo ne partirait avec lui que s'il me rendait le passeport. Ce jour là, j'ai eu droit aux insultes , il a réussi à entrer dans la maison pour ensuite me donner des coups. Deux semaines plus tard, il n'avait toujours pas rendu le passeport, j'ai été obligée d'aller me cacher avec mon fils. Je suis rentrée le dimanche à 13h chez mes parents, j'ai eu un coup de fil de M. Taïbi qui me menaçait et m'insultait, j'ai pris peur et me suis réfugiée avec mon fils au commissariat de Cherbourg.

Pour la brigade des mineurs, M. Taïbi "n'irait pas jusqu'à l'enlèvement" .
Finalement, le 26 Octobre 2008, M. Oussama Taïbi,qui n'en était sois disant pas capable, a enlevé Enzo avec violences. Sa grand-mère a été projetée à terre devant le petit qui hurlait.
La gendarmerie a été prévenue aussitôt, ainsi que le procureur. Une plainte pour enlèvement avec violences a été enegistrée.

M. Taïbi, malgré l'interdiction de sortie de territoire pour Enzo, malgré qu'Enzo soit inscrit sur les fichier des enfants susceptibles d'être enlevés, malgré les recherches, les écoutes, et les barrages, a réussi à emmener mon fils au Maroc.Depuis, un mandat d'arrêt international a été délivré par le juge d'instruction de Cherbourg.

Depuis le 26 Octobre 2008, je n'ai plus de nouvelles d'Enzo. Je vous demande votre aide pour que mon fils rentre au plus vite , car l'attente m'est insupportable, Enzo est ma raison de vivre, l'amour de ma vie, mon rayon de soleil.
On me dit au ministère de la justice, ainsi qu'au ministère des affaires étrangères que je dois être patiente, que je ne suis pas la seule dans ce cas (700 cas de déplacements illicites vers l'étranger), que certains dossiers datent de 10 ans , et ça, je ne veux pas l'entendre !

C'est pour cela que mon entourage et moi-même avons décidé de nous battre pour qu'Enzo rentre le plus vite possible. J'attends de ce blog que de plus en plus de personnes soient touchées par mon histoire et qu'ils se mobilisent par la suite




Merci pour votre aide, n'oubliez pas de retourner sur votre messagerie afin de valider votre signature.
Repost 0
Jean- François Helleux - dans articles humeur
commenter cet article
28 janvier 2012 6 28 /01 /janvier /2012 23:33

En 2007, lors de l'émission A vous de juger sur France 2, Nicolas Sarkozy s'était engagé à ramener le taux de chômage à 5% s'il était élu président.

A l'inverse, si le chômage atteignait les 10%, il demandait aux Français d'en "tirer les conséquences". Le taux de chômage atteint aujourd'hui 9,8%.
 
 
En 2007, avant les élections présidentielles, Nicolas Sarkozy était l'invité de l'émission A vous de juger sur France 2. A l'époque, il dévoilait son programme, notamment, ses projets concernant l'emploi. Il déclarait alors : "Je veux m'engager sur le plein emploi : 5% de chômeurs à la fin de mon quinquennat" en précisant qu'ici les Français demandent "une obligation de résultat".
 
Il avait alors ajouté : "Si on s'engage sur 5% de chômeurs et qu'à l'arrivée, il y en a 10, c'est qu'il y a un problème". Lorsque Arlette Chabot lui avait demandé ce qui se passerait s'il n'y arrivait pas, Nicolas Sarkozy, se projetant dans le futur avait répondu : "Je le dis aux Français : c'est un échec... et j'ai échoué. Et c'est aux Français d'en tirer les conséquences".
A l'heure actuelle, le taux de chômage est estimé à 9,8%.
L'extrait de l'émission A vous de juger de 2007 :
Sources : planet.fr
 
 
Repost 0
Jean- François Helleux - dans articles humeur
commenter cet article
25 janvier 2012 3 25 /01 /janvier /2012 23:51
« Galette-saucisse je t’aime ! » L’hymne des supporters Rennais
 
Depuis 1990, Jacky Sourget, speaker du Stade Rennais commente et participe à l’animation des matchs de championnat.
Surprise, dimanche, route de Lorient, à l’occasion du match contre l’OM, il apparaîtra en chanteur pop rock pour interpréter le tube, « Galette saucisse je t’aime ! ».
Facile à chanter
Quinze personnes se sont retroussé les manches, pour écrire la partition, les arrangements, créer la pochette, filmer, « pour trouver la bonne tonalité et que ce soit facile à chanter, simple, populaire ». Il aura fallu plus d’une journée d’enregistrement en studio, trois à quatre jours de mixage, sans oublier les deux jours de tournage du clip sur le mail Anne-Catherine, à deux pas de la cité judiciaire, à Rennes. Le CD sera en vente au prix de 5 €, avec la version pop, la version house plus longue pour les discothèques et le clip
Repost 0
Jean- François Helleux - dans Bretagne
commenter cet article