Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de Jean-François Helleux
  • Le blog de Jean-François Helleux
  • : Ce blog est destiné à toutes les personnes qui souhaiteront avoir de mes nouvelles ou tout simplement me lire. Lecture, écriture, histoire ...
  • Contact

Profil

  • Jean- François Helleux

Nombre de visiteurs

Recherche

Il y a actuellement    personnes connectées à Over-Blog dont    sur ce blog

Catégories

29 avril 2014 2 29 /04 /avril /2014 19:24

Le chroniqueur breton du XVe siècle, Pierre Le Baud, aumônier de la duchesse Anne, mentionna que la Bretagne «a ses limites immuables car enracinées dans l’immémorial, ses frontières naturelles déterminées par les fleuves du Couesnon, de Sélune, de Mayenne et de Loire au-delà desquels le Breton vit en exil ». Immuables et immémoriales, les limites de la Bretagne le furent.

Dans une Europe en recomposition politique constante, force est de constater un fait spectaculaire : la permanence de frontières bretonnes pendant près de mille ans. A partir du IXe siècle, elles sont en effet fixées. Ce n’est qu’en 1791, pendant la Monarchie constitutionnelle, que le duché de Bretagne devenu Province au XVIe siècle est divisé en cinq départements : le Finistère (le département le plus loin de Paris), les Côtes-du-Nord (qui deviendront en 1990 les Côtes d’Armor), le Morbihan, l’Ille-et-Vilaine et la Loire-inférieure (en 1957, la Loire-Atlantique). Cependant, ces cinq départements respectaient presque exactement les limites de l’ancien duché.

Le régime de Vichy, par le décret du 30 juin 1941, décida de la création de préfectures de région. Ille-et-Vilaine, Morbihan, Finistère et Côtes-du-Nord se retrouvèrent sous l’administration du préfet de Rennes, tandis que la Loire-Atlantique relevait de celui d’Angers. Le général Audibert a écrit à l’époque à ce sujet : « que dirait notre bonne duchesse Anne si elle assistait à une telle amputation de ses fiefs ? Obliger Nantes à graviter autour d’Angers, ville de petite importance, est un contre sens, autant déclasser Paris pour mettre la capitale à Orléans ».

Ces préfectures disparurent à la Libération, mais les « régions-programme » de 1956 virent le retour de cette partition-amputation de la Bretagne « historique » qui fut reconduite par les réformes régionales de 1972 et 1982.

La Loire-Atlantique est intégrée à la Région Pays de la Loire et son chef-lieu, Nantes, est la capitale de cette Région. Beaucoup pensent maintenant que la Loire-Atlantique n’est plus en Bretagne confondant Bretagne et Région administrative Bretagne fondée en 1972 (s’étendant sur le Finistère, le Morbihan, les Côtes d’Armor et l’Ille-et-Vilaine), dont la capitale est Rennes. Mais qu’on le veuille ou pas, et tout historien qui travaille sur la Bretagne sait qu’il doit travailler aussi sur le Nantais, Nantes, le pays nantais et l’essentiel de la Loire-Atlantique demeurent bretonnes.

Frédéric Morvan

Repost 0
Jean- François Helleux
commenter cet article
21 avril 2014 1 21 /04 /avril /2014 12:24

Le prochain projet de loi sur la consommation devrait mentionner la possibilité d’étendre à certains produits la notion d’indication géographique protégée (IGP). Ce type d’indication mise en place au niveau de l’Europe donne à certains produits mentionnant un lieu géographique de se doter d’un référentiel commun, permettant ainsi de mieux se défendre vis-à-vis de la concurrence. C’est le cas par exemple de tous les vins de pays reconnus par l’Europe et de nombreux autres produits alimentaires.

Les nouveaux produits qui pourraient postuler à une IGP sont nombreux (porcelaine de Limoges, chaussures de Romans…), et parmi ceux-ci, le granit Breton. La Bretagne, autrefois producteur important de granit (avec le massif des Vosges et le département du Tarn) a vu près d’un quart de ses entreprises exploitant ou transformant le granit disparaitre depuis une dizaine d’années devant la concurrence Indienne ou Chinoise, les collectivités locales ne cherchant pas à être informés de l’origine des produits lorsqu’elles passaient des marchés utilisant le granit. Au risque comme Toulouse dernièrement d’être confrontée à des problèmes de qualité. Sur ce chantier, où un fournisseur Chinois avait été retenu, le quart des pierres livrées (pavés) étaient impropre à l’utilisation requise. Le directeur d’un des plus importants producteurs Bretons, Socal, a rendez-vous début février avec le ministre en charge de la rédaction de cette loi afin de donner son opinion sur le contenu de cet IGP et insister sur la mise en place d’analyse pour contrôler la qualité des différentes pierres utilisées sur les chantiers français.

Repost 0
Jean- François Helleux
commenter cet article
20 avril 2014 7 20 /04 /avril /2014 11:33

Ils étaient entre 6 000 et 10 000 manifestants à s'être rassemblés ce samedi à Nantes à l'appel du collectif 44=Breizh, de Bretagne réunie et des Bonnets rouges. Ils réclament la réunification de la Bretagne avec le rattachement de la Loire-Atlantique.

Plusieurs milliers de personnes ont réclamé samedi à Nantes au son des cornemuses la réintégration de la Loire-Atlantique en Bretagne.

Une manifestation qui tombe à pic pour les partisans de la réunification. Ils espèrent profiter de l'ouverture du débat sur le redécoupage territorial. Dans une ambiance bon enfant, 6 000 personnes selon la police, plus de 10 000 selon les organisateurs, ont parcouru la Cité des Ducs de Bretagne. Il s'agit de l'une des plus importantes mobilisations pour la réunification de la Bretagne.

De nombreux élus Les manifestants ont d'abord scandé "Bretagne réunifiée, on va y arriver!", puis "Naoned e Breizh" (Nantes en Bretagne). Le défilé a rassemblé des élus de tous bords politiques et de nombreux Bonnets rouges. Dans le cortège, des bagadou en tenues traditionnelles ou des jeunes plus radicaux masqués d'écharpes aux couleurs de l'hermine, arborant des lunettes noires.

Sur des pancartes on pouvait lire les slogans "vivre, décider et travailler dans une Bretagne réunifiée", "des Bonnets rouges unis pour une Bretagne réunie" ou encore "pas de décentralisation sans réunification", "une Assemblée bretonne avec le pays nantais, oui".

"Un moment historique" Lors de prises de paroles avant le départ de la manifestation en milieu d'après-midi, les intervenants ont souligné que la Bretagne était peut-être arrivée "à un moment historique", avec l'ouverture du débat national sur le redécoupage territorial.

Le conseil régional de Bretagne a adopté jeudi soir un voeu en faveur de la "réunification" de la région administrative avec la Loire-Atlantique et d'une Assemblée de Bretagne.

De son coté, le président PS des Pays de la Loire Jacques Auxiette est toujours fermement opposé au démantèlement de sa région. La Loire-Atlantique est séparée de la Bretagne depuis un décret pris en juin 1941 par le maréchal Pétain, qui a abouti à la division de la Bretagne historique. Les limites de la région administrative ont ensuite été officialisées par la Vème République, avant d'être confirmées par le conseil d'Etat en 1984.

FR3

Réunification de la Bretagne : marée de Gwenn Ha Du à Nantes
Réunification de la Bretagne : marée de Gwenn Ha Du à Nantes
Repost 0
Jean- François Helleux
commenter cet article
16 avril 2014 3 16 /04 /avril /2014 09:42
Demain conférence sur le médicament (Ouest France du 16 avril 2014
Repost 0
Jean- François Helleux
commenter cet article
15 avril 2014 2 15 /04 /avril /2014 17:15
Repost 0
Jean- François Helleux
commenter cet article
12 avril 2014 6 12 /04 /avril /2014 18:45

Aujourd'hui on se sort.....

C'est la fête
Repost 0
Jean- François Helleux
commenter cet article
11 avril 2014 5 11 /04 /avril /2014 17:07
Fougères : Conférence du 17 avril
Repost 0
Jean- François Helleux
commenter cet article
8 avril 2014 2 08 /04 /avril /2014 09:54

Les lettres de Juliette Drouet à son amant Victor Hugo sont au cœur de la conférence donnée ce mercredi, aux Ateliers.

De sa rencontre avec Victor Hugo, en 1833, à sa mort en 1883, Juliette Drouet aura écrit 22 000 lettres à son amant, à une moyenne d'une par jour.

Une correspondance amoureuse – presque à sens unique –, mais aussi une sorte de journal intime.

Florence Naugrette, professeure à l'université Paris-Sorbonne, chercheuse associée à l'université de Rouen et spécialiste de Victor Hugo, s'intéresse, depuis 2006, à la personnalité de Juliette Drouet. « J'ai déjà lu à peu près 13 000 lettres. » Un long travail de mise en ligne est en cours pour rendre public ces lettres.

Mercredi 9 avril, conférence de Florence Naugrette, à 20 h 30, aux Ateliers, 9, rue des Frères-Devéria, à Fougères.

Entrée libre.

Ouest France

Repost 0
Jean- François Helleux
commenter cet article
6 avril 2014 7 06 /04 /avril /2014 17:26

Aujourd'hui, journée des Métiers d'art et visite de l'ancienne chapelle de la Verrerie, atelier de Philippe André.

Rencontre de plusieurs artistes. Magnifique

A voir le site de Philippe André : http://www.andre-sculpture.com/

Robert Schwanengel, un dinandier : http://robschwan.artblog.fr/

Journée des Métiers d'art
Journée des Métiers d'art
Journée des Métiers d'art
Repost 0
Jean- François Helleux
commenter cet article
6 avril 2014 7 06 /04 /avril /2014 11:48
Réunification de la Bretagne
Repost 0
Jean- François Helleux
commenter cet article