Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de Jean-François Helleux
  • Le blog de Jean-François Helleux
  • : Ce blog est destiné à toutes les personnes qui souhaiteront avoir de mes nouvelles ou tout simplement me lire. Lecture, écriture, histoire ...
  • Contact

Profil

  • Jean- François Helleux

Nombre de visiteurs

Recherche

Il y a actuellement    personnes connectées à Over-Blog dont    sur ce blog

Catégories

9 août 2013 5 09 /08 /août /2013 09:59

Salle des échantillons de l’usine Pacory, début XXème.

Dans les rues de Fougères (35), chacun a remarqué les petits pas de chaussures collés sur les trottoirs. Ces pas mènent à l’exposition « Mes chaussures ? Fougères évidemment… ». Installée aux Urbanistes, l’exposition accueille, depuis fin juin, « entre 30 et 50 personnes par jour », estime Marie-Anne Bail, chargée de mission sur l’exposition.

Cette nouvelle exposition sur la chaussure répond à une véritable attente des Fougerais, selon Marie-Anne. « Il y a beaucoup d’anciens ouvriers qui viennent. Ils replongent dans leur passé. Même si ce dernier a pu être douloureux pour certains, avec les fermetures d’usines, beaucoup sont très fiers de voir maintenant leur travail exposé. »

185 machines, 640 objets divers et plus de 1 000 chaussures sont ainsi exposés. « Il y a des visiteurs qui me disent parfois qu’ils ont travaillé sur telle ou telle chaussure, comment ils la réalisaient, etc. », ajoute Marie-Anne.

Les femmes sensibles à la mode

L’exposition se découpe en trois parties. La première est très technique. Toutes les étapes de fabrication d’une chaussure sont expliquées : la coupe, la piqûre, le montage et le finissage. Des outils d’époque, toutes sortes de peaux d’animaux et de chaussures de différentes époques sont présentés.

Ensuite, la partie sur Fougères, ville industrielle, présente l’histoire de la chaussure dans la ville.

La troisième partie est consacrée à la mode et aux évolutions de la chaussure. Un éclairage est donné sur les femmes et leurs souliers.

« Une femme achète environ trois paires de chaussures par an, alors qu’un homme n’en prend qu’une. Les usines fougeraises ont vite compris que le marché de la chaussure se portait sur la femme », indique Jean Hérisset, responsable des Archives municipales.

Exposition visible jusqu’au 29 septembre, ouverte tous les jours sauf le lundi, de 14 h à 19 h, à la chapelle de l’ancien couvent des Urbanistes. Entrée libre.

À lire en pages Fougères, aujourd’hui jeudi 8 août.

Camille ARCHAMBAULT.

Ouest-France

Partager cet article

Repost 0
Jean- François Helleux
commenter cet article

commentaires