Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de Jean-François Helleux
  • Le blog de Jean-François Helleux
  • : Ce blog est destiné à toutes les personnes qui souhaiteront avoir de mes nouvelles ou tout simplement me lire. Lecture, écriture, histoire ...
  • Contact

Profil

  • Jean- François Helleux

Nombre de visiteurs

Recherche

Il y a actuellement    personnes connectées à Over-Blog dont    sur ce blog

Catégories

29 octobre 2010 5 29 /10 /octobre /2010 07:33

 

 

DSCF0155

 

 

Qu'est-ce ?

 

Tout simplement les restes d'un drapeau publicitaire posé devant un pavillon témoin et destiné à inciter les gens à visiter (et si possible acheter) une maison.

 

Ce drapeau est dans cet état  depuis près d'un an et est placé sur un grand axe de ville.

 

Drôle de publicté n'est ce pas ?      

Partager cet article

Repost 0
Jean- François Helleux - dans Le nez en l'air
commenter cet article

commentaires

mima 03/11/2010 18:14


Ce n'est sûrement pas l'une des voiles d'un des coursiers de la route du rhum!!!!
Bonne soirée jean-François,
Bises


Jean- François Helleux 04/11/2010 00:18



A moins qu'elle ait déja quelques jours de mer par gros temps. Bises



Saadou 02/11/2010 19:28


ils préparaient déjà hallowen?


Jean- François Helleux 04/11/2010 00:16



C'est hallowen qui dure depuis un bon moment



guss-le-chat. 29/10/2010 16:19


c'est vilain ! alors je ne sais pas quoi dire .........j'en dirai pas plus mais n'en pense pas moins........


Diagonale 29/10/2010 08:26


Etrange, on dirait un peu la lance de Don Quichotte ...


Jean- François Helleux 29/10/2010 16:27



Ca me rappelle Jacques Brel dans "L'homme de la Mancha"



Prioul Serge 29/10/2010 08:20


Bien vu, Jean-François ! Si c'est chez nous, j'ai dû passer à côté et cela m'a échappé. Bonne journée.


Jean- François Helleux 29/10/2010 16:29



Passe route de St James, à droite en sortant de Fougères après le croisement équipé de feux, près du Lycée St. Joseph......Le pavillon témoin est pas mal, dommage qu'il y est ce drôle de linge
qui reste à sècher