Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de Jean-François Helleux
  • Le blog de Jean-François Helleux
  • : Ce blog est destiné à toutes les personnes qui souhaiteront avoir de mes nouvelles ou tout simplement me lire. Lecture, écriture, histoire ...
  • Contact

Profil

  • Jean- François Helleux

Nombre de visiteurs

Recherche

Il y a actuellement    personnes connectées à Over-Blog dont    sur ce blog

Catégories

8 décembre 2011 4 08 /12 /décembre /2011 10:03
Anthéa Sogno dans les bras de Sacha Petronijevic, ou Juliette dans les bras de Victor. Sébastien Lecouster.
Anthéa Sogno dans les bras de Sacha Petronijevic, ou Juliette dans les bras de Victor.© Sébastien Lecouster.
Dans le cadre des dix ans du théâtre, Anthéa Sogno jouera Victor Hugo mon amour. C'est une première à Fougères.
 
Trois questions à...

 

Anthéa Sogno,

comédienne et auteure de Victor Hugo mon amour.

Pourquoi écrire une pièce sur Juliette Drouet ?

Ce n'est pas moi qui l'ai écrite, mais Juliette et Victor ! Moi, je n'ai fait qu'adapter leur correspondance. Le jour où j'ai lu l'histoire de la vie de Juliette Drouet, c'était tellement incroyable que j'ai d'abord cru à un roman. Je me suis ensuite rendue compte que cette histoire d'amour était vraie... C'est une héroïne, et mon rôle d'artiste, c'est de la mettre en lumière. De soulever le couvercle qui cache encore ce trésor, cette femme qui a choisi, envers et contre tout, d'aimer Victor Hugo.

Que lui doit l'écrivain ?

Juliette lui a redonné la joie de vivre. Elle a abandonné sa carrière de comédienne et est devenue sa copiste, sa secrétaire. Elle a aussi sauvé la malle qui contenait Les Misérables. Sans elle, le monde n'aurait pas pu lire ce livre ! Tous les jours, elle lui écrivait. Dans ces 23 650 lettres, une véritable leçon d'amour. Mais Juliette n'a pas été considérée : elle était vue comme une « erreur » du héros Victor Hugo. Or elle était une nécessité ! Aujourd'hui, il faut que Juliette retrouve sa place. En France, alors que l'on parle de parité, il y a beaucoup de rues ou de places Victor-Hugo, mais pas assez portent le nom de Juliette... Je suis à l'origine d'une pétition pour proposer cette idée aux élus.

Vous avez joué la pièce plus de 450 fois, mais jamais à Fougères...

Oui, j'ai emmené Juliette à l'autre bout du monde, mais cette semaine, je la ramène chez elle, à Fougères. Et vivante.

 

Recueilli par C.R. Ouest-France

Partager cet article

Repost 0
Jean- François Helleux - dans Ecriture
commenter cet article

commentaires