Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de Jean-François Helleux
  • Le blog de Jean-François Helleux
  • : Ce blog est destiné à toutes les personnes qui souhaiteront avoir de mes nouvelles ou tout simplement me lire. Lecture, écriture, histoire ...
  • Contact

Profil

  • Jean- François Helleux

Nombre de visiteurs

Recherche

Il y a actuellement    personnes connectées à Over-Blog dont    sur ce blog

Catégories

2 septembre 2011 5 02 /09 /septembre /2011 18:40

Après 37 ans de contrats précaires, une enseignante italienne a appris avec émotion sa titularisation dans un collège sicilien, à l'âge de 63 ans et à deux ans de la retraite, rapporte vendredi la presse italienne.

"Mieux vaut tard que jamais. C'est une chance. Je pense à ceux à qui cela n'arrivera jamais", a déclaré ce professeur d'enseignement artistique, qui a dit avoir éclaté en sanglots en apprenant la nouvelle tant attendue, un contrat à durée indéterminée au collège Pietro Leone de Caltanissetta.

 

Pendant 37 ans, Vincenza D'Amico a multiplié les contrats dans des établissements à travers toute la Sicile.

 

Selon les journaux italiens, Mme D'Amico a pâti du faible nombre de postes dans sa discipline et du fait qu'elle ait dû déménager à plusieurs reprises pour suivre son mari, ce qui faisait partir à chaque fois son ancienneté à zéro.

 

Mais son parcours reflète surtout la dramatique situation de l'emploi en Sicile, qui connaît un nombre de record d'enseignants précaires : 38.000 sur un total en Italie de 232.000.

 

Trois travailleurs précaires sont actuellement en grève de la faim devant le siège de la région à Palerme, pour protester contre les coupes opérées dans le budget de l'Education, qui a conduit à supprimer des postes, notamment dans l'accompagnement aux enfants handicapés.

 

L'un d'entre eux, Calogero Fantauzzo, 46 ans, un surveillant en liste d'attente depuis 25 ans pour une titularisation, a expliqué aux médias italiens qu'il avait dû vendre son alliance pour nourrir sa famille et dépendait maintenant de la banque alimentaire. "Ma douleur la plus grande? Mentir à mon fils quand il me demande un jus de fruit : je lui dis que le supermarché est fermé".

 

Sources : Orange

Partager cet article

Repost 0
Jean- François Helleux - dans articles humeur
commenter cet article

commentaires

gene 02/09/2011 23:23


l'Italie est dans un triste état , la corruption , la mafia ... bonne nuit


Jean- François Helleux 04/09/2011 10:30



Pourtant avec le chef de gouvernement qu'ils ont......