Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de Jean-François Helleux
  • Le blog de Jean-François Helleux
  • : Ce blog est destiné à toutes les personnes qui souhaiteront avoir de mes nouvelles ou tout simplement me lire. Lecture, écriture, histoire ...
  • Contact

Profil

  • Jean- François Helleux

Nombre de visiteurs

Recherche

Il y a actuellement    personnes connectées à Over-Blog dont    sur ce blog

Catégories

13 avril 2011 3 13 /04 /avril /2011 00:10

Insolite est un terme bien faible pour caractériser cette nouvelle histoire venue tout droit du département de la Sarthe et plus précisément de la ville de Ballon.

 

 

En effet, alors que le deuxième trimestre de l'année scolaire vient de se terminer, de nombreux parents attendent non sans impatience le livret scolaire de leur progéniture et les notes qui en découlent. Bonnes ou mauvaises notes, appréciations des professeurs, avis du conseil de classe, chaque chiffre ou mots est attendue par les parents d'élèves, qui n'attendent que cette date pour la plupart, pour se faire une idée du rendement scolaire de leurs enfants.

Une impatience que le bureau de Poste de la ville de Ballon a su exploiter avec un certain intêret en "convoquant" les parents attentifs pour leur remettre en main propre le précieux bulletin.

Une information relayée aujourd'hui par le quotidien Le Maine Libre qui n'a pas manqué d'attirer à la fois l'incrédulité des parents et leur empressement.

En effet, le collège René Cassin de la ville, n'ayant pas utilisé sa boîte postale pour l'expédition, a permis à la Poste du village de tirer un profit non négligeable quand à l'expédition des notes des élèves. "Oui", l'établissement scolaire ayant commis un impair administratif, a permis à la Poste d'envoyer aux parents un avis de lettre "taxé" pour que ces derniers viennent retirer leur pli.

1€48 de taxe à l'arrivée pour les parents, afin que ces derniers puissent s'approprier les notes de leur petites têtes blondes. Une taxe imposée par le service postal, qui ainsi a pu, et c'est une première, vendre aux parents les bulletins scolaires de leurs enfants.

Jadis, les bulletins scolaires étaient donnés aux enfants afin que ceux ci les remettent à leur parents. Pourtant certains bulletins disparaissaient entre la remise en main propre et le destinataire final. Aujourd'hui pour éviter toute perte étrange, ces derniers sont envoyés mais la Poste semble vouloir pour le coup en faire profit. Alors, que faire?

 

Sources : Yahoo actualités

Partager cet article

Repost 0
Jean- François Helleux - dans articles humeur
commenter cet article

commentaires