Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de Jean-François Helleux
  • Le blog de Jean-François Helleux
  • : Ce blog est destiné à toutes les personnes qui souhaiteront avoir de mes nouvelles ou tout simplement me lire. Lecture, écriture, histoire ...
  • Contact

Profil

  • Jean- François Helleux

Nombre de visiteurs

Recherche

Il y a actuellement    personnes connectées à Over-Blog dont    sur ce blog

Catégories

1 février 2012 3 01 /02 /février /2012 23:43

 

Je m'appelle Coralie Eugène, j'ai 24 ans, je suis aide soignante, je travaille à l'hôpital Pasteur à Cherbourg. Je suis la maman d'un adorable petit garçon, Enzo, qui a eu 4 ans le 14 février 2010.

Je me suis mariée le 1er octobre 2005 à Tourlaville avec M. Oussama Taïbi. Je me suis séparée de mon mari le 18 juillet 2006, pour violences conjugales, je suis partie chez mes parents avec Enzo, âgé de 5 mois.
J'ai demandé le divorce le 25 juillet 2006 (divorcée depuis le 6 décembre 2008).
M. Taïbi est parti au Maroc fin juillet 2006 et n'est revenu que début septembre 2006. A son retour du Maroc, et dans l'attente d'une décision de justice, j'ai autorisé mon ex-mari à voir son fils trois fois par semaine au domicile de mes parents.

Le 21 septembre 2006, il m'a insultée et a commis des dégradations chez mes parents. Depuis ce jour, je ne l'ai pas revu.
Par décision de justice du 18 janvier 2007, le juge aux affaires familiales de Cherbourg m'a accordé l'autorité parentale exclusive. Il a fait appel, le 20 décembre 2007,la cour d'appel de Caen a confirmé la décision du juge de Cherbourg en me laissant l'autorité parentale exclusive et en accordant au père des droits de visites et d'hébergements progressifs.

En effet, M. Taïbi n'a pas demandé de nouvelles de son fils pendant 15 mois (ni à Noël, ni pour son anniversaire). Enzo ne connaissait pas son père puisqu'il avait 5 mois quand j'ai quitté le domicile conjugal.
De fin janvier 2008 à fin avril 2008, il y a eu 6 visites sous surveillance, pendant les 4 mois suivants, les visites s'effectuaient de 14h à 18h , le deuxième et quatrième samedi du mois. A compter du début septembre 2008, il pouvait prendre son fils le deuxième et quatrième samedi du mois, du samedi 14h au dimanche 18h, et la moitié des vacances scolaires.
Enzo n'a passé qu'un week-end chez son père.

Le 18 septembre 2008, mon ex-mari m'a téléphoné, c'était la première fois en 2 ans. Il m'a demandé si j'avais reçu des papiers administratifs pour lui. Je lui ai demandé de quoi il parlait, il m'a répondu qu'il avait fait faire une pièce d'identité pour Enzo.
Le lendemain, le 19 septembre 2008, je me suis précipitée à la mairie d'Octeville dès l'ouverture pour récupérer ses pièces d'identité. La demande n'avait pas été faite à Octeville, mais à Cherbourg, les services de la mairie d'Octeville ont appelé la mairie de Cherbourg qui a confirmé que M. Oussama Taïbi venait juste de retirer un passeport au nom d'Enzo. M. Taïbi a obtenu un faux vrai passeport en cachant qu'il était séparé juridiquement et qu'il n'avait pas l'autorité parentale.

Devant la gravité des faits, je suis allée à la sous préfecture de Cherbourg qui a établi une interdiction de sortie de territoire pour Enzo. Il a été également inscrit sur le fichier des enfants susceptibles d'être enlevés.

M. Oussama Taïbi a été convoqué la semaine suivante par la brigade des mineurs de Cherbourg , on lui a demandé de restituer le passeport. Il a prétendu l'avoir perdu. La brigade des mineurs et le procureur étant au courant qu'il détenait ce passeport et compte tenu du risque d'enlèvement , je ne devais pas présenter l'enfant à son père lors de la prochaine visite.

Le 27 septembre 2008, il est venu chercher son fils, je lui ai dit qu'Enzo ne partirait avec lui que s'il me rendait le passeport. Ce jour là, j'ai eu droit aux insultes , il a réussi à entrer dans la maison pour ensuite me donner des coups. Deux semaines plus tard, il n'avait toujours pas rendu le passeport, j'ai été obligée d'aller me cacher avec mon fils. Je suis rentrée le dimanche à 13h chez mes parents, j'ai eu un coup de fil de M. Taïbi qui me menaçait et m'insultait, j'ai pris peur et me suis réfugiée avec mon fils au commissariat de Cherbourg.

Pour la brigade des mineurs, M. Taïbi "n'irait pas jusqu'à l'enlèvement" .
Finalement, le 26 Octobre 2008, M. Oussama Taïbi,qui n'en était sois disant pas capable, a enlevé Enzo avec violences. Sa grand-mère a été projetée à terre devant le petit qui hurlait.
La gendarmerie a été prévenue aussitôt, ainsi que le procureur. Une plainte pour enlèvement avec violences a été enegistrée.

M. Taïbi, malgré l'interdiction de sortie de territoire pour Enzo, malgré qu'Enzo soit inscrit sur les fichier des enfants susceptibles d'être enlevés, malgré les recherches, les écoutes, et les barrages, a réussi à emmener mon fils au Maroc.Depuis, un mandat d'arrêt international a été délivré par le juge d'instruction de Cherbourg.

Depuis le 26 Octobre 2008, je n'ai plus de nouvelles d'Enzo. Je vous demande votre aide pour que mon fils rentre au plus vite , car l'attente m'est insupportable, Enzo est ma raison de vivre, l'amour de ma vie, mon rayon de soleil.
On me dit au ministère de la justice, ainsi qu'au ministère des affaires étrangères que je dois être patiente, que je ne suis pas la seule dans ce cas (700 cas de déplacements illicites vers l'étranger), que certains dossiers datent de 10 ans , et ça, je ne veux pas l'entendre !

C'est pour cela que mon entourage et moi-même avons décidé de nous battre pour qu'Enzo rentre le plus vite possible. J'attends de ce blog que de plus en plus de personnes soient touchées par mon histoire et qu'ils se mobilisent par la suite




Merci pour votre aide, n'oubliez pas de retourner sur votre messagerie afin de valider votre signature.

Partager cet article

Repost 0
Jean- François Helleux - dans articles humeur
commenter cet article

commentaires