Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de Jean-François Helleux
  • Le blog de Jean-François Helleux
  • : Ce blog est destiné à toutes les personnes qui souhaiteront avoir de mes nouvelles ou tout simplement me lire. Lecture, écriture, histoire ...
  • Contact

Profil

  • Jean- François Helleux

Nombre de visiteurs

Recherche

Il y a actuellement    personnes connectées à Over-Blog dont    sur ce blog

Catégories

8 mai 2015 5 08 /05 /mai /2015 10:02
Fougères : Le Coquelicot, café-culture en recherche de fonds

L’association Le Jazz et la Java souhaite reprendre Le Coquelicot après le départ à la retraite de Patrick Diard, propriétaire. Mais les finances pourraient manquer.

Qui ne connaît pas le fameux Coquelicot de Fougères, ce bar où les musiques actuelles sont sans cesse jouées. Son propriétaire, Patrick Diard, part à la retraite cet été, après trente-cinq ans. Le projet culturel qui entoure Le Coquelicot est porté depuis 1997 par l’association Le Jazz et la Java, programmatrice de concerts et accompagnatrice d’artistes.

« Nous en sommes à 80 concerts par an, totalisant 8 000 spectateurs », déclare Maggy Josseaume, vice-présidente de ladite association. Afin de continuer à faire vivre le lieu, la reprise du bar, de l’appartement au-dessus, du jardin à l’arrière et de la maison qui le jouxte sont essentiels.

Un café-culture et citoyen

« L’association et le Coquelicot participent au développement culturel mais également social de la ville, affirme Maggy Josseaume. Ce bar est un endroit vivant et accueillant. » Mais ce café-culture se veut aussi lieu de rencontre et de citoyenneté. « Il ne faut pas avoir peur de passer la porte », sourit la vice-présidente.

Certaines associations locales, comme Saveurs au gallo (circuits-courts), s’intègrent au projet en occupant le café le temps d’une réunion. « C’est en quelque sorte une manière de retrouver le rôle des anciens bars. » La programmation des concerts s’étend jusqu’à fin juin pour l’instant, avec, entre autres, Gilles Servat, Philippe Ménard, Didier Super. Il s’agit du café-culture qui propose le plus de concerts en une année, selon l’association.

Une démarche participative

Le Jazz et la Java n’a « jamais été en déficit » et serait autosuffisante à 68 %. Pourtant, cela n’est pas assez pour que son activité au Coquelicot continue durant plusieurs années.

« Depuis septembre, nous nous planchons sur des scénarios économiques viables, explique Maggy Josseaume. La Région nous aide financièrement mais les collectivités restent encore frileuses. » La Ville, le conseil général et le pays de Fougères sont sollicités par l’association. « En fonction de leurs réponses, nous réadapterons nos projets. » Car pour faire tourner le café-culture, deux postes devront être créés : un animateur café-culture (en charge de la coordination et du planning) et une personne en charge de l’accueil des publics.

« Tout ceci est encore en réflexion », précise la vice-présidente de l’association. Reste qu’un appel au financement participatif (crownfunding) devrait être lancé début juin, « afin que le projet du Coquelicot perdure ».

Claire SEZNEC. Ouest-France

Partager cet article

Repost 0
Jean- François Helleux
commenter cet article

commentaires